Royal Air Maroc parmi les pires compagnies en matière de service client?

Publication: Mis à jour:
ROYAL AIR MAROC
Royal Air Maroc parmi les pires compagnies en matière de service client? |
Imprimer

VOYAGE - Comme chaque année, le magazine Travel + Leisure a demandé à ses lecteurs de classer les meilleurs hôtels, spas, villes ou compagnies aériennes du monde, en fonction de leur expérience de voyage.

Royal Air Maroc fait cette année partie des neuf pires compagnies aériennes en matière de service client, selon le magazine américain qui a effectué ce sondage entre novembre 2015 et février 2016.

La compagnie marocaine arrive en cinquième position, derrière Easyjet et trois compagnies domestiques américaines lowcost: Frontier Airlines, Allegiant et Spirit Airlines.

"Le service client est l'une des rares choses sur laquelle les compagnies aériennes ont un total contrôle, mais des employés apathiques ou mal formés peuvent ternir la réputation d'un transporteur aérien", note Travel + Leisure.

Une lectrice du magazine raconte par exemple avoir reçu "un regard furtif et un haussement d'épaules" comme seule réponse de la part d'un membre d'équipage de Royal Air Maroc à qui elle avait demandé un mouchoir.

Un classement à prendre toutefois avec des pincettes. Car selon une autre étude sur les meilleurs compagnies aériennes du monde publiée fin novembre par le site AirHelp, Royal Air Maroc arrive à la 40e place sur les 78 compagnies recensées, obtenant un note de 8/10 en matière de qualité et de service. Elle obtient néanmoins 4/10 en terme d'indemnisation des retards.

En juillet dernier, la RAM avait d'ailleurs écrit un communiqué pour démentir les informations publiées par plusieurs médias nationaux qui reprenaient un classement établi cette fois-ci par le site AirRefund. Selon ce dernier, la compagnie nationale était mal classée en matière de délais de remboursement des clients en cas de retard ou d'annulation de vols.

Pour redorer son image, Royal Air Maroc a notamment lancé début décembre une opération séduction auprès des jeunes influenceurs du web marocains, invités à monter à bord du cinquième Boeing Dreamliner.

LIRE AUSSI: