Donald Trump nomme le PDG d'ExxonMobil, Rex Tillerson, comme chef de sa diplomatie

Publication: Mis à jour:
REX TILLERSON
Donald Trump nomme le PDG d'ExxonMobil, Rex Tillerson, comme chef de sa diplomatie | Reuters
Imprimer

INTERNATIONAL - C'était pressenti, c'est désormais officiel. Rex Tillerson, président directeur général d'ExxonMobil, a été choisi ce mardi 13 décembre comme futur secrétaire d'État américain, c'est à dire chef de la diplomatie, par Donald Trump.

À l'heure où la CIA s'inquiète de l'immixtion de Moscou dans la dernière présidentielle, ses étroites relations d'affaires avec Vladimir Poutine inquiètent déjà.

Rex Tillerson "est beaucoup plus qu'un chef d'entreprise (...) je veux dire par là que c'est un acteur à l'échelle mondiale", avait déclaré à son sujet Donald Trump à Fox News, dans un extrait d'une interview diffusée dans son intégralité dimanche. "Il connaît un grand nombre de dirigeants mondiaux et il les connaît bien", avait fait valoir Donald Trump.

Rex Tillerson "a conclu des affaires énormes avec la Russie pour sa société, pas pour lui-même", a-t-il encore noté. ExxonMobil a des activités pétrolières et gazières dans plus de 50 pays et a conclu une dizaine de partenariats avec Rosneft, la principale compagnie pétrolière russe, détenue par l'État, depuis 2011.

En 2013, Rex Tillerson a reçu des mains de Vladimir Poutine la décoration russe de l'ordre de l'Amitié.

Les contrats conclus avec la Russie par ExxonMobil pourraient potentiellement générer 500 milliards de dollars, selon des médias américains.

Le choix de Rex Tillerson au poste-clé de Secrétaire d'État, chargé des affaires étrangères, va dans le sens de la volonté affichée par Donald Trump durant sa campagne d'améliorer les relations entre les États-Unis et la Russie. Ces dernières ont été mises à l'épreuve ces dernières années, notamment au sujet de la guerre en Syrie.

LIRE AUSSI: