Huffpost Algeria mg

Mondiaux 2016 de Yoseikan-budo: cinq médailles pour l'Algérie, dont une en or

Publication: Mis à jour:
08F2D76BD92443CA9C50C61CE6BF5510_XL
APS
Imprimer

La sélection algérienne de yoseikan-budo a décroché 5 médailles (1 or, 1 argent et 3 bronze) aux championnats du monde 2016, disputés les 10 et 11 décembre en France.

La médaille d'or a été remportée par Mohamed Amine Hammache dans la catégorie des moins de 70 kg, alors que Mouloud Benouar a pris l'argent dans celle des moins de 80 kg. Walid Salhi (-75 kg), Abderrahmane Louchefoun (-70 kg) et Karim Mekaoui (-65 kg) se sont contentés du bronze.

La sélection algérienne avait effectué deux stages bloqués pour préparer ces Mondiaux-2016 : le premier à Zéralda et le second à Souidania, sous la direction des entraîneurs nationaux Djamel Barka et Hassan Achouri, avec la contribution de l'expert international, Salah Mouhoub.

L'Algérie n'avait plus participé aux mondiaux de yoseikan-budo depuis près de 20 ans et pour ses retrouvailles avec cette compétition, elle s'était fixée pour objectif de décrocher "un maximum de podiums".

Le yoseikan-budo est un art martial qui se caractérise par l'utilisation de représentations en plastique d'armes blanches lors de certains combats.

La pratique de cette discipline sportive a commencé en Algérie au milieu des années 1970. Le maître Salah Mouhoub, aujourd'hui expert international, compte parmi les tout premiers pratiquants.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.