Huffpost Algeria mg

Le journaliste Mohamed Tamalt enterré au cimetière de Bourouba

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le journaliste Mohamed Tamalt, décédé dimanche 11 décembre 2016 au CHU de Lamine Debaghine (Ex-Maillot) à l'âge de 42 ans, a été enterré ce lundi 12 décembre au cimetière de Bourouba, à Alger, après la prière du Dohr à la mosquée de Bachdjerrah.

Une foule nombreuse accompagnait cet après-midi le journaliste à sa dernière demeure, selon des images largement diffusées sur les réseaux sociaux.

  • 1
    Facebook/hamza.chpek
  • 2
    Facebook/hamza.chpek
  • 3
    Facebook/hamza.chpek

Mohamed Tamalt était tombé dans le coma suite à une grève de la faim entamée après son arrestation le 26 juillet 2016 et sa condamnation à une peine de 2 ans de prison assortie d'une amende de 200.000 Da. Mohamed Tamalt avait été accusé d'avoir porté atteintes aux symboles de l'Etat et au président Bouteflika, dans des publications partagées sur les réseaux sociaux, dont sa page Facebook.

Selon la Direction générale de l'administration pénitentiaire, l'état de santé du défunt s'était amélioré après sa grève de la faim mais "avait été "victime il y a 10 jours d'un accident cardio-vasculaire suivi d'infections pulmonaires" auxquelles il a succombé.

Son décès en détention a vite suscité une indignation auprès des ONG de protection des droits de l'Homme, les internautes sur les réseaux sociaux et les médias internationaux.

LIRE AUSSI: La mort en prison du journaliste Mohamed Tamalt dans les médias internationaux

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.