Tunisie: Près de 600 projets industriels par an non réalisés à cause de la complexité administrative

Publication: Mis à jour:
FILLING PAPER
Pascal Lauener / Reuters
Imprimer

7548 projets industriels déclarés, qui totalisent 236 milles emplois, n’ont pas été réalisés entre 2005 et 2015, soit une moyenne de non-réalisation de 600 projets par an, révèle une étude de l’Agence de promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII), sur ” les difficultés de réalisation des projets et problèmes de fermeture des entreprises en Tunisie : Perspectives d’amélioration des taux de réalisation et la pérennisation des entreprises”.

La faiblesse du niveau de réalisation des projets déclarés à l’APII au cours de la période 2005-2015, dont le montant d’investissement est supérieur à 100 Mille Dinars, est due, selon l’étude, à la complexité et délais tellement longs des procédures administratives. Elle est aussi, expliquée par le climat d’affaires non encourageant en raison de l’instabilité politique et des problèmes socio-économiques.

Cette moyenne a connu un pic de hausse en 2011 (plus que 900 projets non réalisés par an), suite à la révolution et aux problèmes socio-économiques qui ont résulté, indique l’étude de l’APII qui n’est qu’à sa première phase.

La plupart des projets non réalisés, soit 34%, sont des projets du secteur des industries agroalimentaire, suivi par le secteur des industries mécaniques et électriques avec 17% des projets non réalisés.

En effet, les projets non réalisés entre 2005-2015 ont cumulé un montant d’investissement non réalisé de 12,5 Milliards de dinars. Parmi ces projets, 5% sont de taille importante dont le cout de l’investissement est supérieur ou égale à 5MD et représentent 57% des investissements prévus.

En ce qui concerne la répartition régionale des projets non réalisés, l’étude montre que la région de l’Est totalise près du ¾ des projets non réalisés (PNR) avec 47% de PNR au Nord-Est et 23% de PNR au Centre-Est.

L’étude consultable sur le site de l’API, approuve deux constats très importants : d’un côté 61% des 7548 projets non réalisés sont des projets non totalement exportateurs et d’un autre côté 73% de ces projets sont à capital 100% tunisien.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.