Huffpost Tunisie mg

Prêche de ce vendredi consacré à la lutte contre la corruption, explications

Publication: Mis à jour:
TUNISIA MOSQUEE
FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

Le prêche de ce vendredi 9 décembre sera consacré à la lutte contre la corruption, annonce le ministère des Affaires religieuses dans un communiqué.

Au choix
Le but de cet appel qui coïncide avec la journée internationale de la lutte contre la corruption est de sensibiliser à la lutte contre ce fléau tel que traité par la charia, précise la même source.

Contactée par le Huffpost Tunisie, la chargée de communication au sein du ministère, Najet Hammami, a précisé que les Imams auront toute la latitude pour traiter la question de la manière qu’ils jugent adéquate, loin de tout discours de haine. “Ce n’est pas un prêche unifié,”a-t-elle martelé en expliquant que chaque Imam est libre de choisir l’angle qu’il souhaite aborder. Elle a indiqué que le sujet n’est pas imposé mais la plupart des Imams suivent, généralement, la proposition du ministère.
La touche de la société civile:

Notons que l’organisation “I Watch” a annoncé, dans un communiqué, avoir obtenu l’approbation du ministère des Affaires religieuses pour que le prêche du vendredi 9 décembre soit consacré au “rôle du musulman dans la dénonciation de la corruption”, et ce dans le cadre de sa campagne de sensibilisation lancée à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale contre la corruption.

Sous contrôle

“Presque la totalité des mosquées sont maintenant sous le contrôle de l’Etat,” a fait savoir Mme Hammami en ajoutant que la régulation de la situation des quelques mosquées qui échappent au contrôle de l’Etat est en cours.

Le ministère oeuvre, également, à régler la situation des 364 “mosquées” construites anarchiquement et sans l’autorisation de l’Etat, a indiqué Mme Hammami. “Jusqu’à présent, nous avons réglé la situation de 101 mosquées,” a-elle précisé.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.