Huffpost Tunisie mg

Baromètre politique décembre 2016: Néji Jalloul et Abdelfattah Mourou au top

Publication: Mis à jour:
MOUROU JALOUL
Crédits: Abdelfattah Mourou: Fethi Belaid/AFP/Getty Images. Néji Jalloul: Facebook/Néji Jalloul | collage
Imprimer

L'institut de sondage Sigma Conseil a publié vendredi 09 décembre, le baromètre politique du mois de novembre 2016.

Établi sur 930 Tunisiens âgés de 18 ans et plus, ce sondage a été effectué entre le 02 et le 06 novembre 2016.

Néji Jalloul, ceux en qui les Tunisiens ont le plus confiance

La personnalité politique à laquelle les Tunisiens accordent le plus de confiance pour prendre les bonnes décisions dans le domaine politique et dans l'administration du pays, est le ministre de l'Éducation Néji Jalloul selon le sondage. Il obtient 36% des voix, devançant de justesse le vice-président de l'Assemblée des représentants du peuple Abdelfattah Mourou (35%).

Derrière, les députés du Courant démocratique Samia Abbou (34% des voix) et Mohamed Abbou (30%), et l'ancien candidat à l'élection présidentielle Safi Said (33%) font plus de 30%.

28% des Tunisiens ont confiance en Béji Caid Essebsi, président de la République, alors qu'ils ne sont que 27% à avoir confiance en Youssef Chahed, chef du gouvernement.

Derrière, Habib Essid et Mehdi Jomaa sont en embuscade avec respectivement 24% et 21% des Tunisiens sondés qui leur font confiance.

conf

Confiance en Mourou chez Ennahda et Jalloul chez Nidaa

S'ils sont en tête des personnalités politiques qui génèrent le plus de confiance chez les Tunisiens, Néji Jalloul et Abdelfattah Mourou le sont également au sein de leurs partis.

Ainsi pour 52% de la base électorale de Nidaa Tounes sondée, le ministre de l'Éducation est la personnalité du parti en qui ils ont le plus confiance. Du côté des personnalités d'Ennahdha Abdelfattah Mourou récolte 53% de la base électorale du parti.

Du côté d'Ennahdha, Rached Ghannouchi arrive juste après Mourou dans la côte de confiance des électeurs du parti avec 43% des voix, suivi de Samir Dilou (40%), de Hamadi Jebali et d'Ali Laarayedh (32%). Zied Laadheri clôt la marche avec 18% des voix.

Du côté de Nidaa, derrière Néji Jalloul, Youssef Chahed est la personnalité en qui les électeurs du parti ont le plus confiance avec 40% des voix. Suivent, Mohamed Ennaceur (25%), Said Aidi (21%) et Hafedh Caid Essebsi (6%). Mohsen Marzouk, qui était à Nidaa Tounes avant de lancer son parti obtient la confiance de 12% des électeurs de Nidaa Tounes.

confiance

Néji Jalloul, personnalité politique d'avenir

A la question "Quelle personnalité politique souhaitez-vous voir jouer un rôle important dans la vie politique future?", 34% des Tunisiens interrogés ont répondu Néji Jalloul.

L'actuel ministre de l'Éducation, malgré de nombreux remous créés notamment à travers une grogne des enseignants qui réclament son départ reste un acteur majeur de la scène politique tunisienne future, estiment les Tunisiens. Il serait intéressant de voir au prochain baromètre s'il garde cette confiance après les révélations du bloc démocratique à l'Assemblée des représentants du peuple sur la nomination de son frère à la tête de la direction nationale des écoles numériques.

Derrière lui, arrive l'écrivain et journaliste tunisien Safi Said avec 33% des voix. Absent de la scène politique depuis l'élection à la présidentielle de 2014 où il avait récolté 0,8%, il reste un "bon client" médiatique, invité de nombreuses émissions.

Suivent avec 31% des vois, le vice-président de l'Assemblée des représentants du peuple Abdelfattah Mourou et la député du Courant démocratique Samia Abbou.

Le chef du gouvernement Youssef Chahed arrive à la 4eme place avec 28% des voix juste devant deux anciens chefs du gouvernement à savoir Mehdi Jomaa (23%) et Habib Essid (21%).

avenir politique

L'avenir politique des dirigeants d'Ennahdha et de Nidaa Tounes

Au niveau des dirigeants des deux principaux partis à l'Assemblée des représentants du peuple, à savoir Ennahdha et Nidaa Tounes, leurs bases électorales se sont aussi exprimées.

Du côté d'Ennahdha, Abdelfattah Mourou est le dirigeant que les électeurs du parti souhaiteraient voir jouer un rôle important dans l'avenir politique du pays à 53% des voix. Il devance Samir Dilou (43%), Rached Ghannouchi (38%), Hamadi Jebali (29%), Ali Laarayedh (28%) et enfin Zied Laadheri (20%).

Du côté de Nidaa Tounes, c'est Néji Jalloul que la base électorale du parti souhaiterait voir jouer un rôle important dans l'avenir politique du pays à hauteur de 50%. Il devant le chef du gouvernement Youssef Chahed (37%), l'ancien ministre de la Santé Said Aidi (21%), Mohamed Ennaceur (20%) et Hafedh Caid Essebsi (6%). Mohsen Marzouk, qui faisait parti de Nidaa Tounes avant de créer son parti Al Machrou' récolte 11% des voix.

av

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.