Rachid Nekkaz affirme avoir été expulsé d'Algérie et accuse Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le militant politique Rachid Nekkaz a été "expulsé" ce jeudi 8 décembre 2016 de l'Algérie, a-t-il affirmé dans une vidéo partagée sur sa page Facebook, accusant le Premier ministre Abdelmalek Sellal et le chef de cabinet de la présidence, Ahmed Ouyahia.

Le militant racontait dans sa vidéo son "kidnapping" dans une autoroute et son acheminement vers l'aéroport Houari-Boumediene d'Alger. "Je suis à obligé de prendre un vol pour Paris (France). Ils m'ont expulsé de mon pays et m'ont dit que je dois rentrer en France. C'est grave !", a-t-il déclaré, sans préciser l'identité des "ravisseurs".

Rachid Nekkaz a néanmoins accusé dans sa vidéo et sur sa page Facebook Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia, affirmant "qu'il ne leur pardonnera pas".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.