Près de la moitié des aliments finissent à la poubelle au Maroc

Publication: Mis à jour:
SUPERMARKET
Getty Images
Imprimer

CONSOMMATION - Les Marocains sont-ils des consommateurs responsables? Il suffit de se rendre en grande surface à la veille du mois de ramadan pour se rendre compte que la plupart des Marocains achètent de la nourriture en quantité non raisonnable et deviner qu'une bonne partie de ces provisions finira probablement à la poubelle.

Les récents chiffres avancés par une étude menée par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) permettent d'appréhender avec plus de précisions ce phénomène de gaspillage qui a des conséquences aussi bien sur l'environnement que sur l'économie du pays.

Dans ce rapport de plus de 400 pages, "Zéro déchet en Méditerranée", on apprend que le gaspillage alimentaire concernerait au Maroc pas moins de 45,1% de la production alimentaire.

Ainsi, presque 20% des ménages marocains considèrent qu'ils gaspillent plus ou beaucoup plus qu'il ne faut et 25,4% estiment que la quantité d'aliments qui finissent à la poubelle est "raisonnable". Seuls 3,3% disent ne presque rien jeter.

Un pic du gaspillage pendant ramadan

La FAO souligne que le gaspillage alimentaire est souvent lié aux habitudes d'achats des ménages, souvent beaucoup plus importants que leurs besoins. L'organisation onusienne précise par ailleurs que le gaspillage alimentaire connait un pic important pendant le ramadan, pouvant atteindre les 84,8% dans les pays où le rite du jeûne est pratiqué comme l'Algérie, l'Egypte, le Liban, le Maroc, la Tunisie et la Turquie. Parmi ces déchets alimentaires, "beaucoup de plats sont préparés et finissent à la poubelle sans même avoir été consommés en partie".

En termes de pertes financières, près de 10,7% des familles jettent l'équivalent de 21 à 50 dollars, et 42% se débarassent de l'équivalent de 6 à 20 dollars de nourriture mensuellement. Seuls 0,8% des ménages gaspillent plus de 51 dollars de produits alimentaires.

Le pain en tête des aliments les plus gaspillés

Quels sont les produits qui ont le plus de chance de finir à la poubelle? Les aliments les plus gaspillés sont le pain et les autres produits à base de farine, comme les gâteaux et les biscuits secs. Viennent ensuite les fruits, les légumes, les viandes et les produits laitiers.

Mais les consommateurs ne sont pas les seuls responsables du gaspillage alimentaire: la FAO relève que certains produits sont non propres à la consommation bien avant leur arrivée chez le client. En effet, la non maitrise de la chaîne du froid dans les lieux de stockage, les marchés et autres surfaces de vente rend non propre à la consommation une bonne quantité d'aliments. Les produits halieutiques sont particulièrement touchés, relève la FAO, qui note cependant des progrès en matière de stockage des poissons et fruits de mer, notamment depuis que le gouvernement a annoncé sa volonté de munir quelque 125.000 poissonniers de structures de réfrigération fixes et mobiles.

Réduire le gaspillage de moitié

Mais que fait le Maroc pour limiter les dégâts du gaspillage alimentaire? En juin 2015, le royaume a lancé, en partenariat avec la FAO, un plan d'action de réduction des pertes et du gaspillage alimentaires. Objectif affiché du projet, qui mobilise une équipe de spécialistes en agronomie, en technologie alimentaire, en techniques de stockage et en agroéconomie: réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2024.

LIRE AUSSI: Les Marocains dépensent un tiers de plus en alimentation pendant le ramadan