Huffpost Tunisie mg

Les trésors phonographiques du patrimoine musical tunisien, arabe et méditerranéen ouverts au public au Palais Ennejma Ezzahra

Publication: Mis à jour:
TUNISIE
Facebook/ministère des Affaires culturelles
Imprimer

Un large public aura désormais la possibilité d’accéder aux trésors phonographiques du patrimoine musical tunisien, arabe et méditerranéen sauvegardé dans la phonothèque nationale du Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes (palais Ennejma Ezzahra) qui regorge d’une large variété d’enregistrements rares. En effet, une nouvelle salle d’écoute de la phonothèque nationale logée au CMAM a été inaugurée mardi soir en présence de tous les partenaires du projet mené par le CMAM et Samsung Tunisie, et ce, dans le cadre d’une alliance inédite pour la promotion du patrimoine musical en particulier et culturel en général.

Ce mécénat vise à sauvegarder le patrimoine musical, le projet de partenariat vise la conservation de ce patrimoine à travers des outils High Tech qui répondent aux besoins des scientifiques, artistes et mélomanes.

A travers ce projet, les deux partenaires mettent en avant la capacité de la technologie à transcender les époques en sauvegardant le patrimoine du passé, en le mettant à disposition du grand public et en le préservant pour les générations à venir. La salle d’écoute du CMAM a été entièrement réaménagée et équipée d’un matériel High Tech. Elle devra accueillir des spécialistes mais aussi un large public désirant écouter de la musique et visionner des concerts ou des enregistrements vidéo de différentes époques.

Ce projet de rénovation et d’équipement de la phonothèque permettra à tous les visiteurs d’accéder à plus de 30.000 enregistrements disponibles dans la phonothèque du CMAM.

Selon Soufiane Feki, directeur général du Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes, il s’agit d’ "une salle d’écoute qui se présente comme un espace de partage d’expérience où amateurs de musiques, artistes confirmés ou chercheurs pourront accéder à plus de 13.000 heures d’enregistrements dont certains datent d’il y a plus de cent ans".

Le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes est une institution placée sous la tutelle du Ministère de la culture et de la Sauvegarde du Patrimoine.

Sa création remonte au 20 décembre 1991. Son statut a été promulgué en octobre 1994. Trois années plus tard, le CMAM obtenait le Prix Honoris Causa, décerné par le Conseil International de la Musique relevant de l'UNESCO. En décembre 2008, le CMAM obtient le Prix Lois-al Faruqi décerné par la Société d’Ethnomusicologie de l’Université de l’Indiana (Etats-Unis).

Avec sa double dimension arabe et méditerranéenne, le CMAM est conçu comme un espace muséal et d'animation consacré au patrimoine musical. Ses programmes se développent suivant quatre axes complémentaires: la conservation et la diffusion du patrimoine musical, les activités muséographiques, les études et recherches et la programmation artistique et l'animation.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.