Huffpost Maroc mg

Le roi Mohammed VI visitera la Zambie en fin de semaine

Publication: Mis à jour:
KING MOHAMMED VI
Morocco's King Mohammed VI poses as he leaves after a meeting with France's President Francois Hollande at the Elysee Palace, in Paris, France, Monday, Feb. 9, 2015. (AP Photo/Christophe Ena) | ASSOCIATED PRESS
Imprimer

DIPLOMATIE - Lundi 5 novembre, le président zambien Edgar Lungu a reçu les lettres de créances de Saâdia Alaoui, la nouvelle ambassadrice du Maroc en Zambie.

Lors d'une cérémonie qui s'est tenue à la capitale Lusaka, le président zambien s'est dit confiant quant au développement des relations entre la Zambie et le Maroc. Pour Edgar Lungu, "les relations cordiales entre la Zambie et le Maroc s'amélioreront lors de la visite du roi Mohammed VI", prévue en fin de semaine selon le président zambien.

"Je me réjouis de recevoir Sa Majesté en fin de semaine. Je suis convaincu que nous aurons des discussions fructueuses visant à renforcer la coopération bilatérale entre nos deux pays", a déclaré Edgar Lungu.

Dans une lettre lue par la nouvelle ambassadrice du Maroc en Zambie Saâdia Alaoui, le roi Mohammed VI appelle au renforcement des relations entre les deux pays, "qui partagent des liens historiques", selon le roi.

"Le Maroc est désireux de mettre en place des relations bilatérales sincères qui profiteraient aux peuples marocain et zambien", ajoute la lettre, dont le contenu a été relayé par la presse zambienne.

Après avoir annoncé à plusieurs reprises le retrait, puis le rétablissement de sa reconnaissance de la RASD, et en cherchant à maintenir ses relations diplomatiques avec le Maroc et le Polisario, ce pays d'Afrique centrale est au centre d'un embarras diplomatique suite à ses multiples volte-face sur la question.

La Zambie fait partie des soutiens historiques du Polisario, qu'elle reconnait depuis le 12 octobre 1979. Si le poids diplomatique de la Zambie n'égale pas celui des autres pays de la région, et si le peu de ressources dont ce pays dispose le prive d'une politique extérieure cohérente qui puisse fonder sa puissance, sa diplomatie parallèle, en revanche, est très active. La visite du roi dans ce pays vise, en premier lieu, à pousser la Zambie à mettre en balance ses relations entre le Maroc et le Polisario.

LIRE AUSSI: