Huffpost Maroc mg

Des internautes soutiennent Abdelilah Benkirane après ses propos polémiques sur l'intervention russe en Syrie

Publication: Mis à jour:
BENKIRANE
Moroccan Prime Minister and leader of the Islamist Justice and Development Party, known as the PJD, Abdelilah Benkirane speaks about the upcoming nationwide legislative election, during an interview with The Associated Press at his home in Rabat, Monday, October 3, 2016. Voting booths open on Oct. 7 for the North African kingdom's parliamentary elections, in which 395 seats in the upper house of Parliament are up for grabs. (AP Photo/Abdeljalil Bounhar) | ASSOCIATED PRESS
Imprimer

WEB - Le 5 novembre au soir, l'ambassadeur de la Russie à Rabat Valery Vorobiev a exprimé son inquiétude concernant les propos du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane sur l'intervention russe en Syrie.

Et pour cause, le leader du PJD avait déclaré dans une interview accordée à l'agence Quds Press que "ce que commet le régime syrien, épaulé par la Russie, dépasse toutes les limites" et que "la Russie détruit la Syrie".

Des propos considérés comme "graves" par l'ambassadeur russe au Maroc, vite rattrapés par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Salaheddine Mezouar qui a désavoué les déclarations du chef du gouvernement.

Sauf que ces mêmes propos polémiques ont eu un écho positif dans le monde arabe, et particulièrement en Syrie, où un hashtag est venu rassembler l'ensemble des déclarations sur Twitter remerciant le chef du gouvernement marocain pour son "franc parler" et la "véracité de ses propos".

Sur la timeline du hashtag #Merci_Benkirane (en arabe), plusieurs utilisateurs de Twitter en Syrie et ailleurs dans le monde arabe ont soutenu Abdelilah Benkirane.

"Vous avez prouvé au monde que le peuple marocain ne fait pas partie du troupeau qui s'incline face aux Etats-Unis et la Russie", écrit un internaute. "C'est le premier reponsable musulman à avoir dénoncé la Russie après un an et demi passé à brûler les plus faibles et à expérimenter toutes sortes d'armes sur eux", renchérit un autre.

En quelques heures, les hashtags #Merci_Ben_Kirane et #Merci_Benkirane ont été utilisés plus de mille fois sur la plateforme de micro-blogging Twitter, permettant ainsi aux messages de remerciements au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane de parvenir à la première place des sujets les plus discutés sur Twitter. Florilège des réactions les plus partagées.

LIRE AUSSI: