Huffpost Tunisie mg

Et si vous découvrez les délices algériens? Un événement pour découvrir les pâtisseries algériennes en Tunisie

Publication: Mis à jour:
MIAM
Nadia Belhaj-Kacem
Imprimer

Et si vous découvrez les pâtisseries algériennes?

C'est le but de la journée des spécialités algériennes et tunisiennes organisée le 11 décembre prochain de 15h à 18h au Café journal de Gammarth.

Cet évènement est organisé et totalement financé par Nadia Belhaj-Kacem , une algérienne vivant depuis plus d'une décennie à Nabeul en Tunisie. Passionnée par l’art culinaire, elle a été la lauréate du concours organisé par l'association Sos Borj Kallel en péril à Sfax en 2015, avec une création originale d’une assiette couscous dessert.

"Cette initiative est spontanée. J'ai pris cette décision toute seule, ni sponsor ni rien, j'assure tout toute seule par passion, par amour pour la gastronomie" affirmé t-elle au HuffPost Tunisie.

Cet événement verra la participation de 10 pâtissiers et 6 artisans venus d'Algérie et de Tunisie: "Certaines pâtissières et artisanes viendront seules, à leurs frais de Constantine ou d'Alger, certaines d'entres-elles viendront même en Taxi" déclare t-elle, le tout pour un but précis: "Faire se rencontrer le savoir faire culinaire algérien et tunisien en matière de pâtisserie".

Si au départ cet événement était destiné à se faire rencontrer pâtissiers et artisans tunisiens et algériens seulement, des pâtissiers marocains, italiens et peut-être français prendront part à ce rendez-vous.

L'idée d'organiser un tel événement maintenant vient de deux constats: "D'abord il y'a une forte demande. On voit beaucoup sur internet et à la télévision des préparations de pâtisseries algériennes en Tunisie et de pâtisseries tunisiennes en Algérie" affirme Nadia avant d'ajouter: "En plus quand on voit qu'il y a des pâtissiers japonais qui vendent des pâtisseries traditionnelles du Maghreb, on se dit que ça urge" déplore t-elle.

Si organiser cet événement n'a pas été si simple, Nadia veut en faire une base: "D'abord faire connaitre les arts culinaires de nos pays respectifs, ensuite partager nos savoir faire, puis développer l'idée de protéger nos patrimoines culinaires que l'on retrouve de plus en plus dans d'autres pays et qui se perd au fil du temps chez nous".

Dégustation de Makroudh de Constantine, de Dziriyettes, d'Aarayeches, ou encore de Tcharek parmi plein d'autres pâtisseries seront au rendez-vous.

dziriyet

algerie

alger

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.