Huffpost Maroc mg

On en sait plus sur le gros coup de filet antidrogue au large de Dakhla

Publication: Mis à jour:
COCAINE DAKHLA BCIJ
On en sait plus sur le gros coup de filet antidrogue au large de Dakhla | Capture d'écran/YouTube
Imprimer

TRAFIC DE DROGUE - Plus de 2,5 tonnes de cocaïne interceptées et 24 personnes arrêtées. C'est le résultat de l'opération policière menée début novembre par l'Espagne et le Maroc au large du Sahara qui a permis de démanteler un des cartels de drogue les plus actifs entre le Maroc, l'Europe et l'Amérique du sud.

Les polices des deux pays ont intercepté 2,575 tonnes de cocaïne à bord d'un bateau de pêche en provenance d'Amérique du sud à environ 150 kilomètres de Dakhla, annonce mardi 6 décembre le ministère espagnol de l'Intérieur dans un communiqué.

Ce vaste coup de filet antidrogue, sur lequel le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) au Maroc avait communiqué mi-novembre, a permis d'arrêter 24 personnes: 18 au Maroc (12 se trouvaient à bord du bateau de pêche) et 6 en Espagne, précise le ministère espagnol. Parmi elles, la police a mis la main sur le représentant colombien du réseau de trafiquants en Espagne.

"Un coup majeur"

Il s'agit de la première opération conjointe entre les polices espagnole et marocaine par voie maritime. Pour Juan Ignacio Zoido, le ministre espagnol de l'Intérieur, "cette opération policière est un coup majeur porté à l'un des principaux réseaux de trafiquants de drogue opérant sur trois continents".

Ce dernier a également souligné "l'excellente coopération policière existant entre l'Espagne et le Maroc, (...) non seulement pour lutter contre le terrorisme ou l'immigration clandestine, mais aussi pour freiner le trafic de drogue par voie aérienne, maritime et terrestre dans le détroit de Gibraltar".

Les forces de sécurité espagnoles et marocaines ont pris en chasse et intercepté le bateau sud-américain à l'aide d'un hélicoptère et de deux bateaux de patrouilles.

Plaque tournante

Le Maroc est devenu, depuis quelques années, une plaque tournante du trafic mondial de cocaïne. La drogue vient généralement d'Amérique du sud ou d'Afghanistan et transite vers l'Europe via l'Afrique subsaharienne et le Maroc.

Dans un rapport publié en 2015, l'Office national des drogues et addictions (ONDA) expliquait que les organisations de drogues en Amérique latine ont commencé à exploiter les itinéraires marocains bien établis de cannabis pour le trafic de cocaïne vers l'Europe.

Chaque année, des dizaines de personnes transportant plusieurs kilos de drogue sont arrêtées dans les aéroports du royaume. En 2014, 137 kilos de cocaïne en provenance d'Amérique du sud avaient ainsi été saisis.

LIRE AUSSI: