Lady Gaga souffre de stress post-traumatique depuis son viol

Publication: Mis à jour:
LADY
Lady Gaga souffre de stress post-traumatique depuis son viol | DR
Imprimer

PEOPLE - Lady Gaga a été victime d'un viol lorsqu'elle avait 19 ans, une histoire dont la chanteuse s'est rarement épanchée dans les médias.

Dans le cadre de la campagne #ShareKindness (Partageons la gentillesse) et une visite dans un centre new-yorkais d'aide à des jeunes LGBT rejetés par leur famille, la chanteuse américaine a révélé qu'elle souffrait de stress post-traumatique après son viol.

"J'ai dit à ces enfants aujourd'hui: 'Je souffre de stress post-traumatique'. Je n'en avais jamais parlé à personne avant. (...) La gentillesse des médecins autour de moi ainsi que celle de ma famille et de mes amis, c'est vraiment ça qui m'a sauvée."

"La méditation m'aide à me calmer, a-t-elle aussi dit devant ces jeunes, menant un bref exercice de méditation pendant sa visite. Je n'ai pas le même genre de problèmes que vous avez, mais j'ai une maladie mentale et je lutte avec ça chaque jour, donc j'ai besoin de mon mantra pour m'aider à me détendre."

Regardez le moment où elle parle de cela dans la vidéo ci-dessous à partir de 2'52:

"Aujourd'hui, je partage un de mes plus grands secrets avec le monde. Les secrets vous laissent malade, avec de la honte".

En mars, sur une radio américaine, Lady Gaga avait confié à propos de son viol: "C'est ce dont j'ai le plus honte dans ma vie et (...) j'ai toujours pensé que c'était de ma faute."

"Les gens ne savent pas cela à propos de moi parce que je n'en parle pas, et je sais qu'ils me voient comme cette célébrité qui a du succès et de l'argent et que tout le monde regarde et que je ne dois pas avoir de problèmes", avait-elle ajouté.

"Mais, en fait, je souffre en permanence de douleurs chroniques et ça vient de cette peur paralysante que je connais depuis presque 10 ans", avait-elle poursuivi. Lady Gaga, qui a eu 30 ans cette année, avait encore dit qu'elle avait relégué cette expérience dans un recoin de son esprit, mais que "ça rest[ait] dans votre corps, dans vos cellules".

LIRE AUSSI: