Constantine accueille un nouvel établissement spécialisé dans la prise en charge des enfants déficients mentaux

Publication: Mis à jour:
1625
DR
Imprimer

Un nouveau centre psychopédagogique destiné à la prise en charge des enfants déficients mentaux a été ouvert au niveau du secteur urbain Bab El Kantara renforçant ainsi les établissements de même type dont dispose Constantine, a indiqué dimanche le directeur de l’action sociale (DAS), selon l'APS.

Le nouveau centre a été ouvert au niveau de l’ancienne école primaire Ben Si Hamdi Brahim, récupérée par les services de la DSA, en concertation avec la direction locale de l’éducation, propriétaire des lieux, a précisé à l'APS Abderrahmane Tira en marge d’une journée "portes ouvertes" sur les établissements de prise en charge des personnes aux besoins spécifiques, célébrant la journée mondiale de cette frange de la société, avant d'ajouter que les travaux d’aménagement de cette école ont été entrepris.

La décision de réalisation d'un nouveau centre psychopédagogique, a-t-il dit, intervient suite aux instructions et orientations du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, visant "la résorption des listes d’attente des enfants recensés aux centres psychopédagogiques 1 et 2 de la ville de Constantine".

Ce nouvel établissement spécialisé, opérationnel depuis le 15 novembre dernier, est destiné à améliorer les conditions de prise en charge des jeunes aux besoins spécifiques âgés de 06 à 18 ans, a affirmé M. Tira.

D'une capacité d'accueil de 160 pensionnaires, ce nouveau centre, dont l’opération d’aménagement a été effectuée avec la collaboration de l’association Wafa des parents d’enfants en difficulté mentale, dispose de 8 classes dotées de tous les équipements nécessaires, a-t-il souligné.

Une équipe pluridisciplinaire composée de psychologues, d’éducateurs et d’enseignants spécialisés et d’orthophonistes a été mobilisée pour la prise en charge et l’accompagnement de ces enfants, a ajouté M. Tira, rappelant que la wilaya de Constantine dispose de 4 infrastructures similaires dont deux (2) à la cité Daksi Abdesselam, au chef lieu de wilaya, une troisième à la nouvelle ville Ali Mendjeli et une autre implantée dans la commune de Didouche Mourad, d’une capacité globale de 475 enfants, dotés d’équipement pédagogiques et de moyens de transports en commun pour permettre la prise en charge des enfants des localités éloignées.

Le directeur de la DAS a annoncé, par ailleurs, le lancement d’une campagne d’information et de sensibilisation à l’adresse des parents pour inscrire leurs enfants déficients mentaux dans ce nouveau centre.

Lors des "portes ouvertes", une exposition de travaux manuels réalisés par des personnes aux besoins spécifiques, notamment des jeunes filles, a été organisée à l’école des jeunes sourds (EJS) située sur le plateau d’El Mansourah, qui a également abrité plusieurs activités artistiques et de loisirs en faveur des enfants handicapés, organisées en coordination avec plusieurs associations activant dans ce domaine.

Dans la wilaya de Constantine, la célébration de la journée mondiale des personnes aux besoins spécifiques a été également marquée par la distribution d’une dizaine de fauteuils roulants et motocycles à des handicapés moteurs lors d’une cérémonie organisée en présence des cadres du secteur de l’action sociale.

La wilaya de Constantine recense plus de 42.000 personnes aux besoins spécifiques dont plus 15000 déficients mentaux.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.