Huffpost Maroc mg

Classement 2016 de la liberté économique dans le monde arabe: le Maroc gagne deux places

Publication: Mis à jour:
CASABLANCA
Classement 2016 de la liberté économique dans le monde arabe: le Maroc gagne deux places | IHA
Imprimer

ÉCONOMIE - En matière de liberté économique, le Maroc a amélioré son classement en 2016, passant de la 14e à la 12e position, selon les conclusions d'un rapport dévoilées samedi 3 décembre à Rabat lors de la séance d'ouverture de la 11e Conférence annuelle de liberté économique dans le monde arabe.

Le Maroc a en effet connu une augmentation de l'indice de liberté économique, passant de 6,5 en 2015 à 6,6 cette année. Il arrive ex-aequo avec l'Egypte.

Les Emirats arabes unis, la Jordanie et Bahrein sont, une fois de plus, les trois pays les plus économiquement libres du monde arabe selon le rapport. Le Koweït et le Liban complètent le top 5.

La Tunisie arrive juste au-dessus du Maroc, à la 11e place du classement. L'Algérie arrive quant à elle à la 20e position sur les 21 pays évalués (parmi les 22 pays membres de la Ligue arabe).

Le Maroc est également passé de la 15e à la 14e place en 2016 selon l'indice des dépenses publiques et a maintenu son 7e rang selon l'indice de structure juridique et de protection de la propriété.

S'exprimant à l'ouverture de cette conférence, le directeur exécutif de la Fondation des recherches internationales (Oman), Azzan Bousaidi, a indiqué que "l'indice de liberté économique dans le monde arabe se base sur les cinq critères adoptés pour l'évaluation de la liberté économique dans le monde, avec seulement 39 composants au lieu de 42".

Ces critères prennent en considération les dépenses, les impôts et les projets, la loi commerciale et l'assurance des droits de propriété, la capacité d'obtenir la monnaie et les facilitions financières, la liberté de commerce au niveau international, et enfin le règlement du crédit et l'activité commerciale, a-t-il précisé.

Initié en partenariat avec la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté, l'Institut Fraser (Canada) et la Fondation internationale de Recherche, cette conférence vise à présenter le rapport sur la liberté économique dans le monde arabe, élaboré par l’Institut Fraser.

LIRE AUSSI: Liberté économique: Le Maroc continue de s'améliorer selon un think-tank américain