Le festival international du film de Marrakech rend hommage à Abbas Kiarostami

Publication: Mis à jour:
ABBAS KIAROSTAMI AHMAD HOMMAGE FIFM
Ahmad Kiarostami, fils du réalisateur Abbas Kiarostami, décédé en juillet dernier, rend hommage à son père au FIFM, Marrakech, 3 décembre 2016 | FIFM2016
Imprimer

CINÉMA – Le festival international du film de Marrakech (FIFM) a rendu un dernier hommage samedi 3 décembre au réalisateur iranien Abbas Kiarostami, décédé à Paris en juillet dernier.

Qualifié d’"ami du festival", le réalisateur avait été invité à plusieurs occasions. D’abord en tant que jury puis président du jury en 2009. L’an dernier, il a également animé une masterclass lors du festival.

"Il avait annulé beaucoup d’évènements cette année mais malgré sa maladie, il est quand même venu faire cette masterclass à Marrakech", a déclaré sur le tapis rouge le fils du réalisateur, Ahmad Kiarostami.

Ce dernier est venu en personne rendre hommage à son père et présenter l’un de ses derniers travaux, un court métrage intitulé "Take me home". Il a ensuite récité un poème composé par son père, également poète et photographe.

abbas kiarostami

La filmographie de Kiarostami à l'honneur

Autre hommage du FIFM au réalisateur iranien, la projection au cours du festival de ses films "Le goût de la cerise", Palme d'or à Cannes en 1997 et "Copie Conforme", ainsi que son documentaire "76 minutes et 15 secondes", diffusé ce dimanche 4 décembre, portrait du réalisateur disparu.

Autre réalisateur iranien présent lors de cette soirée, Navid Mahmoudi, qui a réalisé le film "Parting", en compétition. Ce dernier s'est dit très ému qu'un hommage soit rendu à son compatriote qui a été "une de ses inspirations".

LIRE AUSSI: Revivez la cérémonie d'ouverture du Festival international du film de Marrakech (FIFM)