Le pétrole reprend son souffle après ses gains post-Opep

Publication: Mis à jour:
OIL PRICE
Conceptual image of a business chart with oil cans in background representing rising oil prices. | Mike Agliolo via Getty Images
Imprimer

Les prix du pétrole baissaient un peu ce 2 décembre en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après avoir fortement grimpé depuis l'annonce mercredi d'un accord des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pour limiter leur production.

Vers 11H40 GMT (12H40 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 52,89 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,05 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour le contrat de janvier cédait 83 cents à 50,23 dollars.

L'accord trouvé à Vienne par l'Opep pour limiter la production de ses membres et de ses partenaires a permis aux cours de l'or noir de grimper jeudi à 54,53 dollars le baril pour le Brent, un sommet depuis fin juillet 2015, et à 51,80 dollars pour le WTI, au plus haut en six semaines.

"La confirmation par l'Opep d'un changement dans ses niveaux de production à partir de janvier 2017 a entraîné un fort rebond des cours du pétrole", les cours du brut gagnant environ 7 dollars en deux jours, commentait Jameel Ahmad, analyste chez FXTM.

"Il reste des incertitudes et des questions sur la capacité des membres de l'Opep à travailler ensemble et à s'entendre avec les pays non-membres mais le WTI s'installe au-dessus du seuil de 50 dollars et devrait arriver à y rester à moyen terme", estimait l'analyste.

Même si, après un tel rebond, "on peut s'attendre à ce que les investisseurs prennent quelques bénéfices", observaient Mike van Dulken et Henry Croft, analystes chez Accendo Markets.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.