Huffpost Tunisie mg

Tunisie: 1 avocat sur 2 ne déclare pas ces revenus affirme la ministre des Finances

Publication: Mis à jour:
TUNISIA LAWYER
Des avocats manifestant contre le projet de loi de Finances 2017, 23 novembre 2016 | Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

Sur un total de 8 mille avocats, seuls 4000 d’entre eux déclarent leurs revenus, a fait savoir, jeudi; la ministre des Finances Lamia Zribi.

Intervenant lors de la réunion de la commission des finances relevant de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), consacrée à l’examen des articles litigieux du projet de la loi de finances 2017, la ministre a reconnu que certaines professions refusent la réforme fiscale dans le pays faisant allusion aux protestations suscitées par certaines dispositions inscrites dans le cadre du projet de loi de Finances 2017 relatives à la fiscalité.

Au cours des réunions de dialogue, certains représentants de corps de métiers ont exprimé leur refus en arguant "pourquoi nous et pas les autres professions?", a indiqué Zribi, rappelant que la loi de finances 2016 a comporté des dispositions qui concernent les pharmaciens auxquelles ils n’ont pas réagi. "Cette année la contagion a gagné tout le monde" , a-t-elle indiqué, ajoutant que le gouvernement n’a aucun problème avec les secteurs.

"Les chiffres relatifs à la fiscalité révèlent la faible participation des médecins et des avocats en matière d’impôts" , a encore indiqué Zribi.

Cette situation, précise encre la ministre, explique la décision de mettre en place des dispositions exceptionnelles qui s’inscrivent dans le cadre des objectifs du gouvernement visant à améliorer le recouvrement, la lutte contre l’évasion fiscale et la garantie de ressources additionnelles pour l’Etat, eu égard à la situation difficile des finances publiques.

La commission a reporté à aujourd'hui, vendredi, l’examen de l’article 31 du Projet de loi de Finances relatif au système fiscal destiné aux avocats.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.