Huffpost Maroc mg

Le Maroc et le Nigéria cherchent à booster leurs échanges économiques

Publication: Mis à jour:
M6
Imprimer

ÉCONOMIE - Le Maroc et le Nigéria ambitionnent d'améliorer leurs relations économiques, et stimuler le volume de leurs échanges. C'est ce qu'a déclaré Laoye Jaiyeola, directeur général du Nigerian Economic Summit Group (NESG), à l'agence de presse nigériane, en marge d'un forum d'affaire maroco-nigérian, qui s'est tenu mercredi à Lagos sous le thème "climat des affaires et opportunités d'investissement".

Dans sa déclaration, Laoye Jaiyeola relève que les secteurs public et privé des deux pays collaboreront pour exploiter les opportunités de coopération et de croissance économique. Lors de la visite officielle du roi au Nigéria, une rencontre sous le thème "climat des affaires et opportunités d'investissement" se tiendra à Lagos.

Selon Jaiyeola, l'amélioration des relations commerciales entre les deux pays créera des avantages mutuels, reliera les marchés du continent et améliorera la compétitivité.

"Le Nigeria est demeuré l'économie la plus rentable d'Afrique"

Muda Yusuf, directeur général de la Chambre de commerce et d'industrie de Lagos (LCCI), a déclaré que l'amélioration des relations commerciales favoriserait l'intégration régionale entre les deux pays. Il a noté que le partenariat stratégique entre les deux pays ouvrirait plusieurs possibilités pour améliorer le commerce et l'investissement.

Yewande Sadiku, secrétaire exécutive de la Nigerian investment promotion commission (NIPC), a déclaré à l'agence de presse nigériane qu'en dépit des défis économiques actuels, le Nigeria est demeuré l'économie la plus rentable d'Afrique.

Pour Yewande Sadiku, les politiques favorables aux entreprises, l'urbanisation croissante, la forte disponibilité de la main-d'œuvre, les dépenses de consommation croissantes et le dynamisme du secteur privé créent des opportunités d'investissement dans le pays.

Selon elle, les possibilités d'investissement abondent dans les secteurs de l'agriculture, des infrastructures, des technologies de l'information et de la communication, du tourisme et de l'hôtellerie et des secteurs du pétrole et du gaz.

Un forum pour booster les relations maroco-nigérianes

Le forum d'affaires maroco-nigérian a entamé ses travaux mercredi à Lagos, une ville située à 750 km de la capitale Abuja, en présence des représentants des patronats marocain et nigérian, ainsi que de grands groupes et de responsables des deux pays.

La mission des hommes d’affaires marocains à Lagos est de prospecter avec leurs homologues nigérians les secteurs susceptibles d’un partenariat et d’une coopération entre les deux pays, a déclaré à l'agence officielle MAP Abdou Diop, président de la Commission des relations Sud/Sud de la CGEM, faisant observer que le Nigéria a une forte présence en Afrique anglophone, alors que le Maroc, quatrième ème économie du continent, a une forte présence en Afrique francophone.

Des perspectives de développement

Pays le plus peuplé d’Afrique, premier producteur pétrolier du continent, la place du Nigéria en Afrique fait qu'il ne peut être écarté de la stratégie africaine du Maroc. Or, la percée des entreprises marocaines au Nigéria reste encore timide, et les relations économiques entre les deux pays sont loin de leur potentiel.

Pour les exportations marocaines en Afrique subsaharienne, le Nigéria n'arrive qu'en quatrième position, avec 8,4%, tandis qu'en matière d'importations marocaines en provenance des pays de l’Afrique subsaharienne, le Nigeria occupe la deuxième position des fournisseurs du Maroc, avec 14%, selon les chiffres du ministère de l'Economie et des finances.

LIRE AUSSI: