Huffpost Algeria mg

Le 8e Festival international de musique symphonique s'ouvre à Alger

Publication: Mis à jour:
14937257_871608292940089_5486636439164410196_N
Festival international de musique symphonique/face
Imprimer

Le 8e Festival international de musique symphonique qui verra la participation de treize pays avec la France comme invité d'honneur, s'est ouvert mercredi 30 novembre à l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaih, indique l'APS.

Présent à la soirée inaugurale, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi a souligné dans son allocution que l'édition de cette année était "particulière" car, a-t-il dit, "l'Opéra d'Alger Boualem Bessaih, du nom d’un grand homme de culture et homme d’Etat, abrite pour la première fois une manifestation dédiée à la musique haut de gamme".

Sous la baguette du maestro Amine Kouider, l’Orchestre symphonique national (OSN) a ouvert le bal de cette édition en hommage à titre posthume à d’illustres noms de la musique universelle à l’instar de l'auteur-compositeur algérien Mahboub Bati, la chanteuse sud-africaine Miriam Makeba et le compositeur italien Ennio Morricone dont les œuvres ont été revisitées.

Les musiciens de l’OSN ont rendu hommage à Ennio Morricone, auteur de la bande originale du film "Bataille d’Alger" (1966) de l'italien Gillo Pontecorvo, ainsi qu'à Miriam Makeba, naturalisée algérienne en 1972, à travers une de ses célèbres chansons "Ana hourra fi Djazair" (Je suis libre en Algérie) qu’elle avait chantée en 1969 au Festival panafricain d'Alger.

Dans la partie dédiée à la mémoire de Mahboub Bati, l’Orchestre a servi des compositions et chansons tirées du riche répertoire de l'auteur de "Rah el ghali rah" qui continue d'inspirer de nombreux artistes du chaâbi.

Accompagnée par l’OSN, la soprane algérienne Amel Brahim-Djelloul a, pour sa part, gratifié le public venu en nombre à cette soirée, de célèbres chansons puisées du répertoire algérien dont "Amedyaz" (Le poète) du chanteur Idir.

Des représentants du corps diplomatique accrédité en Algérie ont assisté à la cérémonie d’ouverture de cette édition dédiée symboliquement à la mémoire du président cubain et leader historique de la révolution cubaine, Fidel Castro, décédé le 25 novembre dernier.

Outre l'Algérie, 13 pays dont l'Espagne, l’Italie, la Suède, la Chine et la Corée du Sud participent à cette édition qui se poursuit jusqu’au 4 décembre à l’Opéra d’Alger dont l’accès au public est payant.

Organisé depuis 2009, le Festival international de musique symphonique est un rendez-vous annuel qui regroupe de grands compositeurs universels.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.