Huffpost Algeria mg

Le pétrole grimpe alors que l'Opep se réunit à Vienne

Publication: Mis à jour:
OIL PRICE
Bloomberg via Getty Images
Imprimer

Les prix du pétrole grimpaient mercredi en cours d'échanges européens, portés par l'optimisme des représentants de l'Opep sur l'accord de limitation de la production alors que s'ouvrait à Vienne leur réunion officielle.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 49,67 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 3,29 dollars par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 2,96 dollars à 48,19 dollars.

Les cours de l'or noir confirmaient leur volatilité ce 30 novembre, alors que les investisseurs s'accrochaient aux signaux productifs des responsables de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) avant l'ouverture de leur réunion officielle.

L'humeur est généralement optimiste et positive, a déclaré le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al-Falih, juste avant la réunion, ce qui a fait bondir les cours du pétrole.

Cependant, le ministre du premier exportateur mondial a également estimé qu'il ne savait pas si un accord serait conclu.

Annoncé fin septembre par le cartel, cet accord est très attendu des marchés. En limitant la production de ses membres et de ses partenaires, il permettrait de mettre fin à la surabondance de l'offre a fait chuter les prix.

L'Arabie Saoudite semble prête à voir sa production prendre un coup, mais elle exige de voir les autres pays faire des efforts, estimait Jasper Lawler, analyste de CMC Markets.

Cependant, certains pays du cartel estiment qu'ils devraient être exemptés d'un gel de leur production.

L'Iran, qui n'a repris ses exportations que depuis le début de l'année et la levée des sanctions internationales, demande ainsi à produire à des niveaux plus élevés.

S'il y a un accord, il se basera sur une production plus haute qu'en octobre, a prévenu le ministre iranien du Pétrole, selon l'agence Bloomberg.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.