Huffpost Tunisie mg

L'Organisation Mondiale du Commerce s'engage à soutenir la diplomatie tunisienne

Publication: Mis à jour:
JHINAOUI
FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

Le directeur général de l'organisation mondiale du commerce (OMC) Roberto Azevêdo a souligné, mercredi, à Tunis, au palais du gouvernement, à la Kasbah, la disposition de l'organisation d'appuyer la Tunisie en cette phase historique de transition démocratique que le pays vit, laquelle coincide avec une crise économique mondiale ayant fortement contribué à la dégradation de l'économie nationale.

Au cours de son entretien avec le Président du gouvernement Youssef Chahed, le responsable a mis en exergue l'importance des accords de financement conclus par la Tunisie au cours de la Conférence internationale sur l'investissement "Tunisia 2020", accords, a-t-il dit, orientés principalement vers les mégaprojets à forte capacité d'emploi ainsi que les projets d'investissement dans le domaine de l'infrastructure à même d'attirer l'investissement national et international.

Le directeur général de l'OMC qui prend part aux travaux de la Conférence sur l'investissement "Tunisie 2020" dont les travaux ont démarré, hier mardi, a fait remarquer que la Tunisie se distingue par son souci d'ouverture sur le commerce international et le libre-échange entre les différents pays du monde.

Chahed a, pour sa part, réitéré au cours de cette entrevue sa conviction que la Conférence internationale sur l'investissement constitue une relance économique pour la Tunisie. Il a indiqué, dans ce contexte, que les pays, institutions et organisations internationales, ayant pris part à cette manifestation, ont contribué à sa réussite en présentant l'appui et le soutien nécessaires, outre la signature de plusieurs accords de financement (crédits et dons au profit des projets de développement dans divers secteurs).

Le Président du gouvernement a relevé le souci de la Tunisie de s'intégrer dans l'économie mondiale et de se repositionner sur la carte internationale de l'investissement, passant en revue les législations visant à faciliter les procédures et offrant des incitations fiscales susceptibles d'attirer les multinationales.

La Conférence Internationale d’appui au développement économique, social et durable de la Tunisie "Tunisia 2020", qui a reflété la volonté de la communauté internationale d’appuyer la relance économique de la Tunisie, constitue "un début" et doit être suivi par des initiatives visant à concrétiser les intentions d’investissement annoncées lors de l’ouverture des travaux de cette importante manifestation, a déclaré Roberto Azevêdo , Directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Dans une déclaration à TAP à l’issue d’un entretien tenu, mercredi, avec le ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui, le responsable de l’OMC a souligné que malgré une conjoncture économique difficile au niveau mondial, les pays participant à la conférence ont exprimé leur disposition à aider la Tunisie, un pays ayant réussi sa transition démocratique .

"Cette manifestation a donné des signaux positifs aux investisseurs et à la communauté internationale, elle-même intéressée de voir des exemples de réussite dans la région", a-t-il encore précisé.

Evoquant son entretien avec le chef de la diplomatie tunisienne, le directeur Général de l’OMC a affirmé qu’elle a été axée sur les moyens à même d’approfondir les relations bilatérales.

"L’OMC et la Tunisie viennent de lancer un programme de formation destiné aux diplomates tunisiens", a annoncé le responsable.

Et d’ajouter que l’objectif dudit programme est de développer la diplomatie économique très importante pour la Tunisie, un pays ouvert sur le monde et qui cherche à s’ouvrir davantage.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.