Huffpost Tunisie mg

Tunisia 2020: La ministre du Tourisme annonce la rénovation du Port de Sidi Bou Saïd

Publication: Mis à jour:
PORT SIDI BOU
Asram/Wikipedia
Imprimer

Le port de Sidi Bousaid sera totalement rénové, a lancé la ministre du Tourisme, Selma Elloumi, mardi, dans un appel aux investisseurs présents à la Conférence internationale de l’investissement, ajoutant que plusieurs ports de pêche seront transformés en ports de plaisance, tel le cas du port de Djerba.

Elle a rappelé, dans le même cadre, que deux nouveaux ports de plaisance ont été créés, durant les deux années 2015 et 2016, ceux de Bizerte et de Gammarth.

"Nous accordons aujourd’hui un intérêt particulier au tourisme de plaisance et de croisières, c’est pour cela qu’une unité spéciale dédiée à ce genre d’activités a été créée au sein du ministère", a-t-elle ajouté.

Evoquant les grandes lignes de la stratégie lancée par le ministère du Tourisme, en vue d’assurer la relance du secteur, Elloumi a fait savoir que son département s’est lancé dans plusieurs chantiers, en l’occurrence la rénovation des centres de formation touristique et la refonte du cursus pédagogique, et aussi la mise en place d’un cadre juridique opportun.

Les réformes entamées par le ministère portent également, sur la promotion de l’image de la Tunisie comme destination de choix, pour tous les touristes.

"Loin du balnéaire, qui demeure sans doute une spécificité pour le site tunisien, avec des côtes s’étalant sur une distance de 1200 km, il faut mettre en valeur les autres atouts de notre pays sur une large échelle. La Tunisie, qui compte plus de 40 mille sites historiques et archéologiques et plus de 60 îles, est en mesure d’offrir à ses visiteurs des séjours inoubliables", a souligné la première responsable du tourisme tunisien, révélant que certaines régions et sites restent méconnus des touristes alors qu’ils sont uniques de par le monde, tel que Tataouine, ou Tabarka.

Elloumi a signalé, en outre, que les hôteliers auront, bientôt, la possibilité de vendre de l’immobilier touristique, avec une limitation à 30% de la capacité totale de l’hôtel.

Par ailleurs, elle a annoncé que son département a démarré le chantier du E-visa, ce qui facilitera davantage l’octroi de visa à distance, notamment pour les touristes ne disposant pas d’ambassade tunisienne dans leur pays, ce qui permettra, par conséquent, de renforcer le nombre des entrées touristiques.

Le directeur exécutif de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), Carlos Vogeler, a félicité la Tunisie pour l’ensemble de ses réformes, notamment en ce qui concerne le visa électronique, précisant qu’une telle réalisation est le fruit d’une volonté politique de redresser le secteur.

Il a, par ailleurs, préconisé de chercher à conquérir de nouveaux marchés, tels que le marché chinois, suggérant d’organiser, en partenariat avec d’autres pays maghrébins, des packages de multi-destinations, notament pour les marchés lointains.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.