Huffpost Tunisie mg

Tunisia 2020: Pas moins de 650 millions d'euros sur 5 ans de la part de la BERD à la Tunisie

Publication: Mis à jour:
TUNISIA 2020
FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

"La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) va investir, durant les cinq prochaines années, pas moins de 650 millions d’euros en Tunisie, tout en continuant à appuyer le secteur privé tunisien ainsi que les projets d’infrastructures et énergétiques", a annoncé Alain Pilloux, Vice-président, chargé des Opérations bancaires à la BERD.

Lors de la conférence internationale sur l'investissement, il a indiqué que la BERD va octroyer un prêt de 46 millions d’euros à la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) pour renforcer le réseau de transport d’électricité dans le nord-est du pays. Cette mesure est indispensable pour assurer un approvisionnement plus sûr et résilient d’électricité dans le pays, a-t-il précisé.

"Nous planifions par conséquent pour la région et pour la Tunisie un Programme d’inclusion financière de 28 millions d’euros, financé par l’UE, qui contribuera à donner aux micro-petites et moyennes entreprises un accès à l’innovation et à un soutien financier" a-t-il ajouté.

Il a déclaré que la BERD lancera également pour la Tunisie et aussi pour le Maroc, un Programme d’appui au commerce et à la compétitivité représentant 25 millions d’euros, qui est financé par l’UE. Ce programme permettra de redynamiser des secteurs qui en ont grandement besoin en l'occurrence l’agriculture, les activités manufacturières et les services,ainsi que les technologies de l’information et des communications.

"Cela aidera à mettre en place un marché compétitif et inclusif et favorisera l’accès des PME au marché de l’UE" a-t-il dit.

Pilloux a aussi indiqué que la BERD continuera de soutenir le Plan de développement 2016-2020 en Tunisie et est prête à appuyer les autorités pour la mise en œuvre des réformes indispensables afin de stimuler la croissance et d’engendrer des opportunités d’emploi, surtout pour les jeunes et les personnes en marge de l’économie et de la société.

Les économistes de la BERD prévoient à présent un redressement prudent de l’économie tunisienne, avec une croissance presque deux fois supérieure atteignant 1,5 % et une poursuite de l’accélération la portant à 2,5 % en 2017. L’économie a le potentiel de croître plus vigoureusement dans un contexte de réformes continues et rapides, a-t-il fait savoir.

"À l’avenir, nous renforcerons également notre soutien aux réformes menées dans ce pays pour permettre plus facilement aux tiers d’investir et à la BERD d’accorder un financement", a-t-il encore déclaré, ajoutant que l'approche de la banque consistera à se concentrer sur le secteur financier, l’industrie énergétique, les infrastructures ainsi que la promotion de partenariats privé-public. "Nous comptons établir des coopérations dans des domaines où nous pouvons contribuer à améliorer le climat des affaires pour les investisseurs privés" a-t-il précisé.

La BERD se tiendra aux côtés de la Tunisie tandis qu’elle s’efforce de consolider son économie afin de préparer l’avenir, a encore déclaré le responsable, rappelant que la BERD a déjà investi quelque 350 millions d’euros dans le pays, essentiellement dans les secteurs privé et financier et apporté un appui à la fois direct et indirect à près de 3 000 petites et moyennes entreprises.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.