Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Une nouvelle agression homophobe en plein centre ville. La victime hospitalisée

Publication: Mis à jour:
SHAMS
Ramy Ayari/Facebook
Imprimer

Une nouvelle agression homophobe a eu lieu, dimanche 28 novembre, en plein centre ville de Tunis. Haythem, la victime, est âgé de seulement 21 ans. Il était l'un des six jeunes de Kairouan, arrêtés pour homosexualité.

"Le jeune homme a été traité de tous les noms: "PD", "efféminé", pervers... par deux personnes qui l'ont reconnu. Il a essayé de prendre la fuite mais ses agresseurs l'ont rattrapé. Voulant appeler les policiers, le jeune homme a été poignardé, l'un des agresseurs l'a frappé avec une bouteille en verre sur le visage. La victime a été hospitalisée et va subir une opération à l'oeil aujourd'hui. Quant à ses agresseurs, ils ont pris la fuite", a rapporté au HuffPost Tunisie, Mounir Baatour, président de l'association Shams. Selon des témoins, les policiers ont assisté à cette attaque et n'ont pas réagi, a ajouté le représentant de Shams.

LIRE AUSSI: Tunisie: L'un des six jeunes condamnés et bannis pour homosexualité témoigne du harcèlement subi en prison

À noter que la secrétaire d'Etat chargé de la jeunesse a chargé un membre de son cabinet de contacter l'association Shams pour avoir plus de détails concernant cette agression, a indiqué au HuffPost Tunisie, Mounir Baatour.

Ce dernier déplore "la punition collective et sévissante des gays " et pointe du doigt "la responsabilité des médias qui cultivent la haine à l'égard des homosexuels en Tunisie".

LIRE AUSSI: L'homosexualité au Maghreb: L'état des lieux d'une lutte en marche malgré la ségrégation

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Pays où l'homosexualité est passible de la peine de mort
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction