Huffpost Algeria mg

Grine insiste sur l'hébergement des journaux éléctroniques en Algérie

Publication: Mis à jour:
ELECTRONIC MEDIAS
The new Amazon Fire HD 8 tablet in a case is displayed during a media event introducing new Amazon products in San Francisco, California September 16, 2015. Amazon on Thursday rolled out a line of new, 8-inch and 10-inch Fire HD tablets and revamped Fire TV gadgets. Photo taken September 16, 2015. REUTERS/Beck Diefenbach | Beck Diefenbach / Reuters
Imprimer

Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a indiqué au lendemain de sa déclaration relative à la nécessite de domicilier et héberger les journaux électroniques en Algérie que les journalistes seront associés à l'organisation de la presse électronique.

Hamid Grine insiste une nouvelle fois sur l'hébergement des journaux en Algérie en avançant que cette disposition permettait "au gérant du journal électronique de disposer de son propre siège et de journalistes professionnels".

Pour appuyer son propos le ministre relève que présentement "si un citoyen décide de poursuivre en justice un journal électronique, il ignore à qui s'adresser". Un argumentaire qui fait fi des mentions légales figurants sur la majorité des journaux électroniques indiquant les responsables et les adresses des dits médias.

Se voulant plus précis sur les médias à associer Grine, qui s'exprimait en en marge d'un cycle de formation organisé au profit des professionnels de la presse à l'Ecole de journalisme de Ben Akoun à Alger, a soutenu qu'il "ne parle pas des sites d'information fantômes dont on ne connaît rien, mais plutôt de la presse électronique respectable dont les journalistes seront associés à son organisation, y compris les sites hébergés à l'étranger".

Cette insistance du ministre ne fait qu’accroître la méfiance des médias électroniques. S'il est naturel voir indispensable qu'un journal algérien doit être domicilié dans le pays - il s'agit d'une entreprise de droit algérien comme une autre - l'obligation d'hébergement du site en Algérie est une exigence qui ne peut que susciter de la méfiance sur les vraies motivations de cette condition.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.