Huffpost Algeria mg

Tri sélectif : plus de 300 tonnes de déchets secs recyclables ont été collectés à Oran depuis avril 2015

Publication: Mis à jour:
12493776_1684056075197204_3567718046688246634_O
R20 MED/facebook
Imprimer

Plus de 200 éducateurs socio-culturels, entre animateurs de quartiers et enseignants, ont été formés à Oran au titre du Programme d'éducation citoyenne au tri sélectif à la source des déchets ménagers, a indiqué samedi la responsable de la formation auprès du Bureau "R20 Med", indique l'APS.

"Les objectifs assignés au lancement de ce programme en août 2015 ont été déjà atteints, mais l'opération se poursuit encore pour répondre à l'intérêt croissant pour la pratique du tri sélectif émanant de différentes associations de quartiers", a précisé dans une déclaration à l'APS, Zhor Bereksi, dont le bureau, assure la représentation méditerranéenne de l'Organisation non gouvernementale (ONG) R20 (Regions of climate action), à l'occasion d'une activité de sensibilisation animée à "haï Es-Sabah" (Oran-est).

"Le programme d'éducation citoyenne a pour but essentiel de permettre aux éducateurs de sensibiliser le large public, en particulier les enfants, à l'importance du tri sélectif, pérennisant ainsi cette pratique dans les quartiers l'ayant déjà adoptée tout en encourageant les autres cités à s'inscrire dans cette démarche", a expliqué Mme Bereksi.

De son côté, le directeur du Bureau "R20 Med", Rachid Bessaoud a fait savoir que plus de 300 tonnes de déchets secs recyclables ont été collectés à Oran depuis avril 2015, date du lancement de l'opération de tri sélectif qui est aujourd'hui adopté par trois sites d'habitation (AADL Pépinière, Akid Lotfi et cité Hasnaoui).

Cette démarche suscite un intérêt grandissant manifesté tant à l'échelle locale qu'au niveau d'autres wilayas du pays, a souligné M. Bessaoud, estimant que la réussite de l'expérience d'Oran tient dans l'attitude citoyenne confortée par l'engagement des familles et des différents acteurs à l'instar de la Direction de l'environnement, de l'EPIC-CET, des collectivités locales et du mouvement associatif.

Ce responsable a annoncé en outre la prochaine mise en œuvre des actions convenues au titre de l'accord de collaboration conclu en avril dernier entre son organisation et l'Agence nationale des déchets (AND), portant sur l'échange d'information et d'expérience sur le tri sélectif et sur d'autres domaines tels le compostage des déchets organiques et la lutte contre le gaspillage du pain.

L'activité de sensibilisation animée à haï "Es-Sabah" s'est déroulée au niveau du jardin d'enfants situé entre deux cités (260 Logements et 1.063 Logements AADL) dont les résidents ont exprimé leur intention d'adopter la pratique du tri sélectif.

"Le R20 Med s'engage, suite à la sollicitation de l'association "1er-Novembre", à accompagner ces deux cités dans leur démarche de lancement de l'opération de tri sélectif des déchets ménagers, en partenariat avec la Direction de l'environnement de la wilaya d'Oran, l'EPIC-CET d'Oran et l'APC de Bir El-Djir", a indiqué le chargé de communication du R20 Med, Houari Anès.

Des ateliers pédagogiques illustrant le bénéfice du tri sélectif ont été animés à cette occasion au profit des enfants, en plus des explications et supports de communication fournis au grand public par des cadres du "R20 Med", avec la participation des associations "Santé Sidi El-Houari" (SDH) et "El-wouroud oua el-hayat", et de l'imam officiant dans la mosquée de ce quartier.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.