Huffpost Maroc mg

Des références néo-nazies cachées dans cette pub de Noël? L'enseigne allemande se défend

Publication: Mis à jour:
Imprimer

ALLEMAGNE- La plus grande chaîne de supermarchés d'Allemagne est vivement critiquée. Elle est accusée d'avoir délibérément inséré des symboles néo-nazis dans une publicité pour Noël. L'enseigne Edeka a diffusé le 15 novembre dernier sur sa page Youtube un spot montrant les préparatifs d'une famille pour les fêtes de fin d'année. La vidéo ouvre sur l'image d'une jeune fille attendant que ses parents viennent la chercher en voiture. C'est cette voiture qui a fait tilter certains observateurs.

La plaque d'immatriculation du véhicule, "MU SS 420", serait ainsi une référence flagrante au nazisme. Associées à la "Schutzstaffel", l'escadron du régime nazi qui a terrorisé l'Europe durant la Seconde Guerre Mondiale, les lettres "SS" sont d'ailleurs interdites sur les plaques minéralogiques allemandes. Par ailleurs, le nombre 420 est une abréviation courante pour désigner l'anniversaire d'Adolf Hitler, le 20 avril.

Et ce n'est pas fini. Une autre voiture visible subrepticement dans la vidéo montre une deuxième plaque d'immatriculation sujette à controverse. On distingue à la 32ème seconde les caractères "SO LL 3849". 84 renvoie à la huitième et la quatrième lettre de l'alphabet, H et D, autrement dit "Heil Deutschland". Les chiffres 3 et 9, renvoient quant à eux aux lettres C et I pour "Christian Identity", un mouvement suprémaciste blanc.

Selon Sabine Bamberger-Stemmann, directrice de l'Agence nationale pour l'éducation civique à Hambourg (une organisation fédérale), interrogée par Manager Magazin et citée par The Guardian, l'abondance de détails suggère qu'ils ne sont pas le fruit du hasard. L'enseigne s'est quant à elle défendue d'avoir volontairement placé ces références. La plaque minéralogique serait un jeu de mot avec MU SS, Muss signifiant ici "devoir"...

LIRE AUSSI:Ce jour où Trump a confondu le Maroc avec le Mexique