Huffpost Maroc mg

Des combattants de l'armée syrienne libre portent des symptômes d'attaque chimique de Daesh

Publication: Mis à jour:
SYRIE
Des rebelles syriens portent des symptômes d'attaque chimique de Daesh | RODI SAID / REUTERS
Imprimer

SYRIE- Une vingtaine de combattants de l'armée syrienne libre (ASL) portent des symptômes d'exposition chimique après une attaque à la roquette par Daesh dans le nord de la Syrie, a annoncé dimanche l'état-major des forces armées turques (TSK).

Les djihadistes auraient mené une attaque au gaz de chlore dans la région de Khalidiyah, dans le nord de la Syrie, contre des éléments de l'ASL dont 22 combattants ont été atteints, ajoute la même source.

Les combats entre l'ASL et Daesh ont fait un mort et 14 blessés dans les rangs de l'opposition syrienne, selon la TSK qui fait état de la destruction par les avions de chasse turcs de quatre cibles du groupe extrémiste dans la zone d'Anifah.

La Turquie avait lancé, le 24 août dernier, cette opération en soutien des combattants de l'ASL pour évacuer des zones se situant le long des frontières turco-syriennes Daesh et la milice kurde des unités de protection du peuple (YPG), considérée par la Turquie comme une ramification du PKK.

Dans un rapport diffusé en avril dernier, des enquêteurs des Nations unies avaient pointé l'utilisation d'armes chimiques par le régime de Damas et les jihadistes de l'organisation État islamique, lors d'attaques menées en 2014 et 2015.

LIRE AUSSI: