Huffpost Maroc mg

Ils sont passés d'un trois pièces mal agencé à un cocon scandinave

Publication: Mis à jour:
Imprimer

DÉCORATION - Ayant des projets d'enfant, Charlotte et Mathieu ont opté pour un trois-pièces dans un immeuble haussmannien près de Nation, à Paris, pour leur premier achat immobilier. L'appartement vieillot est alors mal agencé, mais les deux chambres sont dans un état correct.

Conscients d'avoir un budget limité, ils se rapprochent de l'architecte Cyrielle Benaïm afin de rénover uniquement les espaces à vivre – cuisine, salle à manger, salon, bureau – soit 20 m² à repenser du sol au plafond. À charge pour l'architecte de réinventer la volumétrie et l'agencement des pièces en suivant les codes déco chers au couple : un style scandinave chaleureux aux couleurs contrastées et mâtiné de notes boisées.

huffpost

AVANT: Ce trois-pièces mal agencé avait un besoin urgent d'être optimisé! Un long couloir gâche de la surface habitable, la cuisine cloisonnée est tout en longueur et ce petit appartement de 45 m² dispose de deux salles de bains, dont l'une au beau milieu du salon... "Toutes ces incongruences spatiales empêchaient d'avoir des espaces de vie rationnels, et donc agréables à vivre", résume l'architecte Cyrielle Benaïm.

NB: La porte d'entrée se trouve entre la buanderie et la salle d'eau.

huffpost

APRÈS: Cyrielle est intervenue sur toute la partie centrale du logement, de la porte d'entrée à celle de la future chambre d'enfant. Le couloir disparaît et le cœur de l'appartement est intégralement décloisonné afin de respirer. De nombreux rangements, dont une penderie face à l'entrée, permettent d'apporter du stockage dans cet espace qui en manquait cruellement.

huffpost

AVANT: Vue de l'ancien couloir depuis l'entrée. La porte de droite est celle de l'ancienne buanderie, occupée désormais par les toilettes.

huffpost

APRÈS: Voici le nouvel espace complètement décloisonné. Passé le sas d'entrée, au fond à gauche, on distingue la cuisine ouverte et, juste devant, le salon TV. "L'ensemble des éléments du projet a été pensé dans un même geste", explique Cyrielle. "Le mur partant de la porte d'entrée jusque dans la chambre du fond constitue une seule ligne composée de rangements, d'étagères pour la décoration, d'un coin salle à manger et d'un coin bureau-rangement."

huffpost

À gauche du salon TV s'ouvre désormais une salle à manger et, derrière la table, un petit bureau bien dissimulé dans un placard qui se fond dans le mur. L'angle de la pièce est dû à une courette, sorte de puits d'aération de l'immeuble. On distingue d'ailleurs sur ce visuel une petite fenêtre qui y accède et qui était précédemment celle de la salle de bains. "Des sous-espaces ont été bien définis malgré la taille compacte de la pièce. C'est essentiel quand l'espace est restreint", décrypte l'architecte, "ça le fait paraître plus grand."

huffpost

AVANT: Le précédent salon, en longueur et très étroit, n'avait rien de très agréable. Le cloisonnement complet le rendait confiné.

huffpost

APRÈS: Le nouvel espace salon a été élargi en mangeant un peu sur la cuisine d'origine à gauche. Il est devenu cosy et pratique grâce à une banquette intégrée qui sert à la fois de meuble TV, d'espace de rangement et d'assise supplémentaire pour les amis du couple. Cyrielle a choisi cette solution pour éviter à Charlotte et Mathieu d'acheter des meubles en plus et aussi parce que le banc TV cache habilement les tomettes de l'ancienne cuisine, dont on voit encore au plafond le cloisonnement d'origine.

huffpost

Le soubassement gris, choisi pour s'accorder au canapé du couple, rappelle les boiseries des immeubles haussmanniens et donne un air chic à la pièce. "Il permet aussi de faire une unité avec le plan bar et les meubles en face en traçant une seule ligne à 1,10 mètre", explique Cyrielle, soucieuse des détails.

"Faire appel au mobilier sur mesure était nécessaire pour optimiser ce tout petit salon. La banquette est plus étroite qu'un meuble TV classique car, ici, perdre 5 centimètres en largeur était inenvisageable. Elle est également plus basse car il fallait gérer le passage de fenêtre", explique Cyrielle. Les matériaux choisis pour faire les aménagements de l'appartement sont en medium (MDF peint) avec des finitions en chêne pour son aspect chaleureux.

huffpost

Le meuble banquette s'appuie le long de la semi-cloison de la cuisine. Il intègre des passe-câbles et des étagères pour loger la box, le lecteur de DVD et les films du couple. Le top en chêne clair s'assortit au parquet qui a été vitrifié et crée un joli contraste avec la peinture bleu gris.

Cyrielle n'a pas employé du chêne massif mais du " latté chêne", un panneau de bois ordinaire recouvert d'un fin placage de chêne, "un matériau idéal pour faire des finitions nobles pour un prix bien moindre que le massif".

le huffpost

AVANT: La cuisine d'origine, à gauche du salon, était entièrement cloisonnée.

le huffpost

APRÈS: Aujourd'hui la cuisine ouverte respire. Elle a été composée en U afin d'offrir un mur supplémentaire sur lequel poser les éléments. Comme le placard buanderie de l'entrée a été transformé en toilettes, l'architecte souhaitait rajouter le lave-linge dans la cuisine, sans faire abstraction du lave-vaisselle et du four traditionnel. Tout est finalement entré et les caissons d'angle Ikea ont permis de ne pas perdre d'espace de rangement. "C'est aussi en une ligne que la cuisine et le salon se dessinent visuellement. Grâce à ces alignements, le regard se pose, les éléments se correspondent, pour une plus grande sérénité spatiale", ajoute Cyrielle.

le huffpost

AVANT: L'ancienne cuisine peinte en vert-de-gris manquait de lumière en dépit de ses deux fenêtres.

huffpost

APRÈS: La laque blanche brillante (Ringhult, Ikea) et le décloisonnement de la cuisine apportent beaucoup de clarté à l'appartement. La crédence, une imitation de carreaux de ciment, a été choisie dans un esprit scandinave. Quant au plan de travail gris, c'est un stratifié dont le chant en bois clair rappelle les détails boisés disséminés ici et là pour leur côté chaleureux.

huffpost

La cuisine décloisonnée s'ouvre maintenant sur le salon. Pour que le plan de travail reste à l'abri des regards, il s'adosse à un muret-comptoir.

huffpost

Les tomettes d'origine ont été conservées dans la nouvelle cuisine, ce qui a permis de faire de substantielles économies.

huffpost

De l'autre côté de l'ancien couloir, des tiroirs de faible profondeur ont été créés pour ranger les couverts, les verres, etc., surplombés d'étagères en latté chêne pour le côté déco. Un papier peint d'un gris bleu foncé, agrémenté d'un tracé géométrique doré, a été adopté par les propriétaires pour habiller le mur. "C'est un excellent choix",explique Cyrielle. "Les gens redoutent souvent le foncé, ce qui est un tort car cela rend les espaces cosy." Au-dessus des tiroirs, on distingue une porte discrète : stigmate de l'appartement d'origine, il s'agit de l'ancien garde-manger qui s'ouvrait sur la courette pour garder les aliments au frais. Transformé en placard classique, il sert à ranger les réserves d'épicerie du couple.

huffpost

AVANT: On distingue sur ce plan la chambre d'enfant tout au fond. Juste avant la porte de la chambre, au bout du salon, la petite pièce cloisonnée était la seconde salle de bains de l'appartement.

huffpost

AVANT: Cette salle d'eau comprenait aussi les toilettes. Pour ne pas les laisser dans le salon, elles ont été déplacées à l'entrée de l'appartement, de façon beaucoup plus rationnelle.

huffpost

APRÈS: L'emplacement de l'ancienne salle de bains est désormais occupé par la salle à manger. Elle a été rendue cosy grâce à l'habillage bicolore des murs: en haut, le prolongement du papier peint sombre bleu nuit, et dessous, une peinture grise.

huffpost

Le petit bureau souhaité par les propriétaires en cours de projet a été placé de façon astucieuse dans un placard « invisible » camouflé en mur. Il est composé d'une tablette pour l'ordinateur, avec l'intégration des câbles, et de tablettes bien pratiques pour stocker les dossiers ou les livres.

En définitive, pour un petit budget de 19.000 euros (environ 200 000 dirhams), les propriétaires ont réussi à refaire à neuf le cœur de leur appartement, électricité, plomberie et rénovation du parquet comprises. Une vraie gageure que Cyrielle justifie ainsi : "Faites appel à un architecte même quand vous avez un budget restreint. Il fait travailler de bonnes entreprises et connaît le prix des matériaux qu'il pourra négocier pour vous."

LIRE AUSSI: