Huffpost Algeria mg

Décès de Fidel Castro: le président Bouteflika décrète un deuil national de 8 jours

Publication: Mis à jour:
BOUTEFLIKA CASTRO
Cuban president Fidel Castro (L) and Abdelaziz Bouteflika (R), president of Algeria, salute troops in a ceremony 15 April 2000, in Havana, Cuba. Bouteflika is making an official visit to Cuba after the culmination of the South Summit in which he participated. (ELECTRONIC IMAGE) AFP PHOTO/ Adalberto Roque (Photo credit should read ADALBERTO ROQUE/AFP/Getty Images) | ADALBERTO ROQUE via Getty Images
Imprimer

Le président Abdelaziz Bouteflika a décrété samedi 26 novembre un deuil national de 8 jours à compter de ce dimanche suite au décès de l'ancien chef d'Etat cubain, Fidel Castro, indique un communiqué de la Présidence de la République.

"Le président de la République, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, a décrété samedi un deuil national de huit (08) jours sur l'ensemble du territoire national, à compter de dimanche 27 novembre 2016, à la suite du décès de l'ancien chef d'Etat cubain, Fidel Castro Ruz, leader historique de la Révolution cubaine", précise la même source.

Les autorités cubaines ont de leur côté décrété neuf jours de deuil national quelques heures après le décès du père de la Révolution cubaine.

Le conseil d'Etat a décrété dans un bref communiqué "neuf jours de deuil national", de ce samedi au dimanche 4 décembre. Seront notamment interrompus "toutes les activités et spectacles publics", précise l'organe suprême de l'exécutif cubain.

L'icône de la révolution cubaine et défenseur de la justice sociale, Fidel Castro, est décédé vendredi à l'âge de 90 ans à La Havane, marquant la fin d'une ère pour son peuple à qui il laisse comme ultime message: respecter les "idéaux de la révolution".

Après des années de lutte contre des soucis de santé, l'ex-président Fidel Castro, "est décédé à 22h29 (heure locale)", a annoncé son frère Raul, précisant : "Conformément à la volonté exprimée par le camarade Fidel, sa dépouille sera incinérée dans les premières heures de la journée de samedi, le 26 novembre".

Depuis 2000, Fidel Castro souffrait de graves problèmes intestinaux, à cause desquels il s'est retiré de la vie politique en 2006 au profit de son frère cadet Raul, mais conservant néanmoins un poids moral qu'il exerçait notamment à travers ses dizaines de "réflexions", qu'il publiait régulièrement dans la presse officielle.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.