Huffpost Maroc mg

Les méthodes anti-terroristes du Maroc sous les caméras d'Arte (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

REPORTAGE - Alors que des dizaines de cellules terroristes ont été démantelées ces derniers mois au Maroc, la chaîne de télévision franco-allemande Arte a consacré un reportage à la lutte anti-terroriste menée par le royaume, que vous pouvez voir dans la vidéo en tête d'article.

Création du Bureau central d'investigation judiciaire (BCIJ), le "FBI marocain", interview de son patron Abdelhak Khiame ou du président du conseil local des oulémas, Mohamed Mchane... Les caméras d'Arte montrent les différentes formes de lutte contre la radicalisation, qu'elles soient sécuritaires ou religieuses.

Le ministère de l'Intérieur, qui a consacré cette année l'équivalent de 2 milliards d'euros à la lutte contre le terrorisme (soit le double de 2010), peut aussi compter sur "un autre type d'informateurs" pour pénétrer les réseaux les plus radicaux: les salafistes anciennement impliqués dans des affaires de terrorisme mais graciés par le roi, à l'instar de Abdelkrim Chadli, emprisonné pendant huit ans après les attentats de 2003 à Casablanca.

Des méthodes qui ont aussi leurs limites, "car c'est surtout sur Internet que les jeunes Marocains, comme les Européens, sont embrigadés", rappelle la journaliste.

LIRE AUSSI: Attentat déjoué en région parisienne: Le suspect marocain était "SDF" en France