Huffpost Tunisie mg

De Sindbad à Marco Polo, l'expansion arabo-musulmane à travers la mer, une exposition à l'Institut du Monde Arabe de Paris

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Et si vous aviez la chance d’embarquer sur les traces des plus grands navigateurs de la planète?

C'est ce que rend possible l'Institut du Monde Arabe à Paris (IMA) jusqu'au 26 février prochain dans le cadre d’une exposition intitulée "Aventuriers des mers: De Sindbad à Marco Polo".

ima

Des débuts de l’islam à l’aube du XVIIème siècle, le monde arabo-musulman a dominé les mers jusqu’aux confins de l’océan indien, suivi par les grands navigateurs européens qui lui empruntèrent ses cartes et ses routes. Son commerce maritime florissant (textiles, épices, matériaux précieux) lui a permis d’être l’un des espaces les plus prospères et les plus puissant du globe pendant près d’un millénaire.

ima

ima

L'exposition construite comme une vaste fresque, propose un parcours visuel saisissant, à commencer par le premier espace qui plonge le visiteur au cœur d’un océan déchaîné. Au fil des salles, d’autres projections vidéos prolongent cette immersion au plus près des marins intrépides, de Sindbad à Ibn Jubayr, en passant par Ibn Mâjid, Ibn Battûta, Zheng He ou encore Vasco de Gama, dont on découvre les fabuleux récits de voyages. Plus loin des maquettes d’embarcations, des cartes manuscrites, des instruments de navigation, des monnaies anciennes, des pièces de vaisselle, des brûle encens, témoignent de la richesses des échanges, tandis qu’une gigantesque mappemonde rétro éclairée donne à voir le tracé des routes maritimes.

Enfin d’ici quelques jours un voilier traditionnel omanais, ou boutre, de 25 mètres de long par 6 mètres de large devrait prendre place sur le parvis de l’IMA.

ima

ima

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.