Huffpost Tunisie mg

"L'amélioration du climat sécuritaire et social a dopé les exportations industrielles", souligne la BCT

Publication: Mis à jour:
EXPORT TUNISIA
FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) vient de rendre public l’analyse des échanges commerciaux de la Tunisie au cours des 9 premiers mois 2016. Le rapport souligne la reprise respective de 13,7% et de 11,7% des exportations et des importations au cours du 3ème trimestre 2016 contre une baisse de 14,4% et de 16% enregistrée une année auparavant. D’où une amélioration du taux de couverture des importations par les exportations de 1,6 point de pourcentage.

Déficit structurel de la balance énergétique

Le déficit commercial se maintient dès lors à 3,3 milliards de dinars. La BCT souligne l’amélioration du climat sécuritaire et social, un facteur déterminant de la reprise des exportations des industries manufacturières enregistrée au cours de la période de référence.

La même source observe une légère contraction de 277 MDT du déficit de la balance énergétique, une chute des exportations d’huile d’olive et une reprise à un rythme irrégulier de l’activité de production, transport et transformation des produits phosphatés.

Selon la BCT, le déficit de la balance énergétique devient un déficit structurel. De fait, "Il est nécessaire de mettre en place une politique d’investissement qui s’articule autour de la diversification des sources d’énergie en l’occurrence l’exploitation des énergies renouvelables (solaires, éoliennes, etc…) et la poursuite des investissements dans les domaines d’exploration et de développement (Le projet gaz du sud "Nawara"…) », recommande à juste titre le rapport de la BCT.

Légère régression des exportations vers l’UE

La répartition géographique des exportations fait montre d’une légère régression des exportations vers l’Union Européenne (UE) qui accapare 71,7% des exportations contre 74,2% enregistrés une année auparavant. Les pays de l’Union du Maghreb Arabe enregistrent une légère amélioration de 0,3 point de pourcentage due essentiellement à l’accroissement des exportations destinées à l’Algérie (+38,2%) contre une régression de 1,1% des exportations vers la Libye.

Accentuation des importations en provenance de la Chine

Côté importations, une baisse a été observée également sur les importations en provenance du marché de l’UE passant de 55,7% au cours des 9 premiers mois 2015 à 51,2% au terme de la même période de l’année en cours.

Par ailleurs et malgré le fléchissement des exportations vers les pays d'Asie, les importations suivent au contraire une courbe ascendante dont principalement la Chine. Nos importations en provenance du dragon chinois ont augmenté de 28,2% dont 32,4% de biens de consommation et 24,4% de biens d’équipements. Une situation qui dérange les industriels Tunisiens.

"La Russie et la Turquie continuent à être les principaux fournisseurs de la Tunisie en produits miniers, matières premières et certains produits alimentaires de base", ajoute le rapport.

A cet effet, l’institution d’émission recommande: "La maîtrise du déficit commercial demeure tributaire de la promotion des exportations à travers notamment la diversifications des produits exportés et la conquête de nouveaux marchés extérieurs, situation qui devrait s’accompagner par des actions visant la maîtrise du niveau des importations, notamment, celles des biens de consommation".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.