Huffpost Maroc mg

Le projet de l'usine du constructeur français PSA de Kenitra avance "conformément aux anticipations"

Publication: Mis à jour:
PSA
An employee works on a van as it moves along the assembly line at Peugeot Citroen PSA Sevelnord carmaker factory in Hordain, northern France, March 30, 2016. REUTERS/Pascal Rossignol | Pascal Rossignol / Reuters
Imprimer

AUTOMOBILE - Le projet de l'usine du constructeur français PSA de Kenitra avance conformément aux anticipations, a affirmé Rémi Cabon, responsable projet PSA Maroc, précisant que la production de moteurs et de véhicules va démarrer début 2019.

"Nous sommes complètement en ligne avec le planning prévu", a indiqué M. Cabon dans un entretien publié jeudi par le site français dédié à l'actualité économique au Maroc L'Usine Maroc, ajoutant que les travaux de terrassement ont débuté en juillet et que les travaux de construction commenceront en 2017.

"Tous les engagements sont tenus aussi bien ceux de PSA que ceux de l'État marocain", a-t-il insisté, notant que la surface globale du site est d'environ 60 hectares auxquels il faut ajouter une quarantaine d'hectares pour les fournisseurs.

"Nous devrions avoir la création d'au moins une vingtaine de nouveaux sites fournisseurs au Maroc. Cela nous permet d'être complètement en ligne avec nos prévisions d'intégration locale et de chiffre d'affaires au Maroc", a-t-il fait savoir, soulignant que le groupe a déjà démarré les recrutements pour ce site.

"Nous allons travailler d'une part avec l'OFPPT et d'autre part avec l'IFMIA, le réseau d'instituts de formation de l'industrie automobile dont la proximité du centre de Kenitra est un plus", a déclaré M. Cabon, précisant que le groupe a aussi d'autres discussions concernant différentes compétences.

L'usine chargée dans sa première phase représentera environ un effectif de 1.500 personnes, a-t-il poursuivi. "L'Etat marocain tient tous ses engagements. Le ministère de l'industrie en particulier assure un rôle de coordination vis-à-vis des différents acteurs qui permet d'être très efficace dans la réalisation", s'est-il félicité.

La future usine devrait produire 90.000 véhicules par an à son lancement en 2019 avec pour objectif, à terme, d'en produire 200.000 par an.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les équipementiers automobiles étrangers au Maroc
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction