Huffpost Algeria mg

11e Fntp: "El Iskafia" du Théâtre régional de Skikda ouvre la compétition

Publication: Mis à jour:
380132C5903B90487BF14EC6B71C621F_XL
DR
Imprimer

Le 11e Festival national du théâtre professionnel (Fntp) s'est ouvert mercredi soir à Alger avec une représentation de la pièce "El Iskafia" (La Savetière prodigieuse), une comédie traitant de relations conjugales tendues pour une grande différence d'âge entre les époux, mise en scène par Aïssa Djekati, indique l'APS.

Présentée au Théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi en compétition officielle du Fntp, cette oeuvre produite par le théâtre régional de Skikda est une adaptation, traduite vers l'arabe classique, de l'oeuvre du poète et dramaturge espagnol Federico Garcia Lorca.

Cette £uvre focalisée sur le quotidien d'un cordonnier de cinquante ans ayant épousé une jeune femme courtisée par tout le village a été présenté dans un espace scénique clos, balisé par un décor minimaliste suggérant l'intérieur d’une maison et une rue, où ont évolué les onze comédiens qui ont plongé le public dans l'univers des gitans et de l'Andalousie des années 1930 tant par leur prestation remarquable que par le choix des costumes.

D'une durée de 60mn, cette production, présentée pour la première fois à Skikda en octobre dernier, a également trouvé le juste équilibre entre un jeu de comédiens profond, une occupation optimale de la scène et un aspect spectaculaire traduit par des compositions musicales et de brefs tableaux chorégraphiques signés Slimane Habes.

16 autres pièces, représentant 15 théâtres régionaux et deux associations culturelles, sont encore au programme de ce 11e Fntp qui se déroule dans des conditions financières particulières après une réduction budgétaire de 90% (5 millions de dinars contre 50 millions en 2015), obligeant les organisateurs à "impliquer financièrement" les théâtres régionaux participant, a indiqué le commissaire du festival Mohamed Yahiaoui.

Présent lors de l'ouverture du Fntp, le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi a réitéré le "soutien" de son département à la production théâtrale, tout en précisant qu'il était "difficile de financer 100% de la production et de l'activité culturelle sur les deniers publics", vu "la situation économique actuelle".

Si le nombre de troupes en compétition a été préservé, les organisateurs ont été contraints d'annuler les spectacles de rue, spectacles musicaux, atelier de formation et spectacles annexes qui ne figurent pas au programme de cette édition.

Le 11e Fntp se poursuit jusqu'au 2 décembre prochain avec 16 troupes encore programmées au Tna, à raison de deux représentations par jour, en plus de trois rencontres thématiques et quatre spectacles hors compétition programmés à la salle Echabab ex Casino.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.