Huffpost Tunisie mg

Tunisie: Palais Hammam Lif, avant/après ou la chronique d'une gloire puis d'une décadence

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Les photos de l'avant/après montrent le désastre qu'a subi le palais beylical de Hammam Lif, un endroit historique délaissé et en état de délabrement avancé.

AVANT

facebook

APRÈS

palais

Il était pourtant le joyau de la ville au XVIIIème siècle. C'est là-bas que les beys de la dynastie des Husseinites résidaient en hiver, attirés par les bains de Hammam Lif où coulaient les eaux thermales qui jaillissent au pied du Djebel Boukornine par deux sources dénommées Aïn El Bey et Aïn El Ariane. Il fut ainsi la résidence secondaire des monarques jusqu'à l'abrogation de la monarchie en Tunisie en 1957.

Il a été ensuite converti par l'Etat en un centre national de formation professionnelle féminine puis, déserté, il a été depuis squatté, devenant un abri pour ceux qui n'ont pas un. Il est devenu ainsi une demeure collective ("oukala").

LIRE AUSSI:Le mausolée des Beys de Tunis, un précieux monument funéraire...

En l'absence de travaux de restauration, le palais est dans une piteux état.

LIRE AUSSI:La Fondation Rambourg Tunisie oeuvre pour "l'Eveil d'une Nation", une exposition mêlant art, culture et Histoire

Comme lui, d'autres palais risquent la ruine comme le palais Kheireddine-Pacha ou encore le palais Ahmed-Bey.

Il est à noter qu'une association nommée "Association des Amis du Palais Beylical à Hammam-Lif" a été constituée dans le but de sauver le palais.

LIRE AUSSI:Interférence de lumière, musique et architecture dans la Medina de Tunis

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
L'histoire de la Tunisie à travers ses monuments
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction