Huffpost Maroc mg

Pas de conflit sur les portefeuilles ministériels entre le PJD et le RNI, assure Benkirane

Publication: Mis à jour:
BENKIRANE
DR
Imprimer

MAJORITÉ - Abdelilah Benkirane a convenu avec Aziz Akhannouch de "ne pas être en désaccord sur la répartition des portefeuilles ministériels", et de ne pas considérer ceux-ci "comme un butin". C'est ce qu'a déclaré le chef du gouvernement et secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) lors d'une réunion du secrétariat général de son parti, qui s'est tenue mardi 22 novembre, et dont le site d'information Alyaoum24 rapporte le déroulé.

La rencontre entre Abdelilah Benkirane et Aziz Akhannouch à Marrakech, en marge de la COP22, "s'est déroulée dans une atmosphère cordiale et conviviale", a assuré Benkirane lors de cette réunion. Néanmoins, des points de discorde persistent. Le chef du gouvernement a laissé entendre que Aziz Akhannouch tient toujours à l'exclusion du parti de l'Istiqlal de la coalition, et a fait part de son espoir de voir le président du Rassemblement national des indépendants (RNI) revenir sur sa position.

Le même jour, lors d'une rencontre avec le site d'information Le360.ma, Benkirane a qualifié de "bonnes" ses relations avec Aziz Akhannouch, il "a répété à maintes reprises qu'il souhaitait la participation du parti de la colombe dans le futur gouvernement, mettant en valeur les compétences et l'expertise dont jouit cette formation politique en matière de gestion de départements ministériels comme l'industrie et l’'agriculture", rapporte Le360.ma.

LIRE AUSSI: Hakkaoui et Akhannouch, provisoirement porte-parole du gouvernement et ministre du Tourisme