Huffpost Algeria mg

MC Alger : le Conseil d'administration limite les pouvoirs de Ghrib

Publication: Mis à jour:
GHRIB
Archives
Imprimer

Le torchon brûle-t-il entre le directeur général du MC Alger et le conseil d'administration du club? Le directeur général du MC Alger, Omar Ghrib, s'est vu limiter ses pouvoirs au sein du club de Ligue 1 algérienne de football sur décision du Conseil d'administration (CA), indique un communiqué de cette instance après sa réunion mardi soir.

Le CA de la Société Sportive Par Actions (SSPA) ''Le Doyen'' a exprimé pour l'occasion sa ''désapprobation vis-à-vis de l'attitude de Ghrib affichée dans les médias concernant le financement de la société par l'actionnaire majoritaire
(Sonatrach)", précisant que la compagnie pétrolière a "consenti un effort financier considérable en sa qualité d'actionnaire mais aussi de par son rôle sociétal".

Sonatrach avait racheté la majorité des actions de la SSPA ''Le Doyen'' en janvier 2013. Mais depuis, le club algérois a connu plusieurs changements dans ses hautes sphères, dont le dernier en date est la nomination de Ghrib, qui venait d'être gracié par la Fédération algérienne de football après une suspension à vie de toute activité liée à la discipline, au poste de directeur général de la société le 14 avril.

Mais Ghrib ne cesse de déplorer depuis quelque temps l'absence d'aide financière de la part de l'actionnaire majoritaire de la SSPA ''Le Doyen''.

Une information démentie par le CA, révélant au passage que le club 3e au classement de la Ligue 1 a bénéficié de "niveaux importants de financement depuis l'installation du directeur général".

"Le montant global de ce financement, à ce jour, est de l'ordre de 432 000 000 DA, réparti comme suit, actionnaire majoritaire (Sonatrach): 300 millions DA, autres sources : 132 millions DA", a détaillé le document.

Le CA a constaté également "avec regret" qu'aucune des promesses faites par Ghrib en matière d'opérations de sponsoring avec des partenaires au titre de la saison sportive 2016-2017, "n'a été concrétisée".

Face à cette situation, le CA a décidé "à titre conservatoire" de "limiter les pouvoirs de Ghrib à la gestion de l'activité sportive des équipes de football du MCA uniquement et soumettre l'ensemble des autres actes de gestion aux pouvoirs
du président délégué du Conseil d'administration (ndlr, Zaïd Laadj)", a conclu le communiqué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.