Huffpost Algeria mg

L'impact de l'informatique sur la prise en charge des réseaux 4G

Publication: Mis à jour:
INTERFACE GUI RELIANCE4G
DR
Imprimer

Les réseaux mobiles 4G LTE (Long Term Evolution) nécessitent une nouvelle génération de systèmes de support d’exploitation. Auparavant, les opérateurs étaient dans l’obligation de remplacer leurs anciennes plateformes BSS (Business Support System) pour faire migrer leurs abonnés vers des réseaux plus intelligents.

Aujourd’hui, en Algérie et partout dans le monde, ils disposent de la nouvelle génération des plateformes BSS qui a apporté plus d’interopérabilité avec les réseaux IP avec ceux du LTE, et surtout, compatibles avec les nouveaux modèles de consommation des données, qui encouragent les usagers à acheter plus de données grâce à la souplesse du système de paiement des différentes offres.

Selon les spécialistes du marketing mobile, un encadrement hybride (prépayé et post-payé) des offres de services de ces modèles de consommation est plus que jamais nécessaire. En effet, les plateformes BSS de la 4G permettent aux clients d’obtenir des comptes hybrides pour lesquels les opérateurs de disposer d’une même plateforme de facturation et chargement de crédit.

Cette convergence offre aux opérateurs l’opportunité d’intégrer plusieurs services hétérogènes à une même base d’abonnés tout en assurant une qualité de service (QoS) stable, une politique d’accès équitable, une facturation en temps réel et une activation de services à la carte. Les opérateurs sont conscients de l’obligation de transformer complètement leurs solutions de business existants afin d’apporter un avantage concurrentiel et une souplesse aux utilisateurs, pour qu’ils puissent générer davantage de revenus. Autrement dit, mettre en exécution un système BSS capable de gérer plusieurs réseaux dans un même écosystème. C’est une manière pour eux de s’adapter au paysage évolutif des technologies mobiles sans remettre en cause des solutions de déploiement déjà en cours.

Gérer la complexité croissante du réseau

Pour un opérateur mobile, le déploiement du LTE signifie une migration progressive vers le tout IP. Dans un tel environnement, les modèles économiques qui promettaient un succès commercial sont mis à l’épreuve. Les opérateurs ont besoin de faire évoluer les systèmes 2G et 3G en place afin de monétiser la quantité croissante de données demandées par les utilisateurs, et gérer la complexité croissante du réseau. Par exemple, le problème avec les solutions 2G BSS existantes, c’est qu’elles ne peuvent pas gérer des systèmes distincts. Cela a engendré des répercussions sur les coûts opérationnels et de la main d’œuvre.

Les opérateurs ne parviennent alors pas à exploiter les infrastructures existantes en raison de la non intégration de systèmes adéquats. De toute évidence, il est nécessaire à un opérateur de migrer vers un BSS de nouvelle génération pour de devenir agile et réactif en termes de temps de déploiement et d’objectifs de monétisation, et ce, sans remettre en cause les plans clients déjà fonctionnels.

Transformer les Capex (ou Capital expenditures) en Opex (ou Operational expenses) ainsi que la transformation des processus business sont les principaux critères de choix des vendeurs de BSS par les opérateurs mobiles. Ainsi, pour garantir l’interopérabilité des systèmes de télécommunications mobiles et fournir les avantages de la transformation Capex/Opex, les opérateurs doivent sélectionner des fournisseurs de BSS capables d’offrir, en quelques heures, une plateforme pré-intégrée dotée d’un catalogue centralisé de produits et services.

Pour certains spécialistes, les avantages d’une telle approche englobent l’amélioration des coûts opérationnels courants, la réduction de la durée des contrats de maintenance, le renforcement du Wi-Fi et le support des petites cellules radio. De nombreux fournisseurs de BSS offrent des solutions qui ne prennent pas en charge la gestion dynamique du trafic réseau et nécessiteraient des investissements très élevés et un temps de déploiement relativement long.

C’est pourquoi, de plus en plus d’opérateurs adoptent une vision basée beaucoup plus sur les solutions software (logiciels) que hardware (matérielles), et ce, en raison des avantages qu’offre l’informatique dans la gestion de la croissance du trafic réseau et la réutilisation des applications à travers une simple reconfiguration du logiciel d’exploitation.

Des interfaces adaptables

La technologie SDN (ou Software Defined Networking) est le meilleur exemple de la dominance du software sur le hardware dans le processus d’intégration des réseaux LTE. Grâce à cet outil téléinformatique, un administrateur réseau peut par exemple rediriger le trafic data à partir d’une interface graphique centralisée GUI (ou Graphical User Interface) sans toucher les composantes individuelles du système. Mieux, dans le chapitre des besoins utilisateurs et les préférences clients, l’opérateur peut modifier les règles de fonctionnement de tout commutateur de réseau en priorisant ou en interdisant certains flux.

Cela peut permettre à l’administrateur de gérer le trafic de données de manière flexible et plus efficace. Pour répondre aux besoins des clients, revendeurs et partenaires, l’interface de gestion de nouveaux services propose une gamme diversifiée et facilement adaptable en fonction de leurs usages. Des portails en ligne personnalisés sont mis à leur disposition.

Les BSS de nouvelles générations offrent une vraie convergence prépayée/post-payé tout en permettant un lancement rapide des services, une gamme de plans de tarification, des remises et offres promotionnelles pour l’ensemble de la base des abonnés. Face aux mutations organisationnelles induites par des technologies mobiles de plus en plus dynamiques dans la gestion du trafic réseau, les opérateurs devront adopter une architecture d’intégration basée sur des standards ouverts et opter pour des solutions qui permettent de mettre en place une facturation convergente et surtout de planifier des besoins d’affaires comme les services d’entreprises, le Cloud, l’Internet des objets (IoT), et autres solutions M2M.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.