Huffpost Maroc mg

Le Maroc et huit autres pays arabes se retirent du 4e sommet arabo-africain à cause de la présence du Polisario

Publication: Mis à jour:
SIGNATURE CONVENTION MAROC ARABIE SAOUDITE
MAP
Imprimer

DIPLOMATIE - L'information circulait depuis près de deux jours. Elle est désormais officialisée. Le Maroc et huit autres pays arabes, à savoir l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes unis, le Bahrein, le Qatar, le sultanat d’Oman, la Jordanie, le Yémen et la Somalie se sont retirés du 4e sommet arabo-africain qui se tient en Guinée Equatoriale, à cause de la présence de l’emblème du Polisario, a indiqué mercredi le ministère des Affaires étrangères et de la coopération dans un communiqué.

"La participation aux activités organisées par les deux parties, en tant que l’un des principes inhérents au respect de l’unité territoriale des Etats, doit se limiter aux seuls pays membres de l’ONU, chose qui n’a pas été respectée", poursuit le communiqué, qui ajoute que "la plupart des pays ont soutenu cette position claire et conforme aux principes du droit international, dont en premier lieu le respect de la souveraineté des Etats et de leur unité territoriale".

Le Maroc et les autres pays arabes qui ont annoncé leur retrait du sommet ont, selon la même source, "toujours été et demeurent totalement conscients de l’importance du partenariat arabo-africain, des enjeux qu’il représente pour le renforcement de la place de ces deux groupements et de leur rôle dans l’instauration de la paix et de la stabilité dans le monde et pour répondre aux aspirations des peuples au développement et à la préservation de la dignité du citoyen arabe et africain tout en respectant la souveraineté des Etats, leur unité territoriale et leur traitement sur le même pied d’égalité".

Le Sommet afro-arabe est l’organe politique suprême du partenariat afro-arabe. Il adopte le plan d’action et les stratégies à long terme du partenariat et évalue le progrès accompli dans la mise en œuvre des plans d'action. Le Sommet se réunit tous les trois ans alternativement dans les pays africains et les pays arabes. Jusqu’ici, trois sessions de ce sommet ce sont tenues. La première a eu lieu au Caire, en Égypte, en mars 1977, la seconde à Syrte, en Libye, en octobre 2010, et la troisième au Koweït, en novembre 2013. Lors de sa troisième session au Koweït, l’Union africaine a choisi la Guinée Équatoriale pour abriter le quatrième Sommet afro-arabe, qui se tient actuellement à Malabo.

LIRE AUSSI: