Huffpost Maroc mg

Le Maroc va investir dans un vaste projet de réhabilitation du canal des Pangalanes à Madagascar

Publication: Mis à jour:
CANAL PANGALANES
Le Maroc va contribuer à réhabiliter un canal de 700 kilomètres à Madagascar | Wikimedia Commons
Imprimer

INVESTISSEMENT - Après la réhabilitation de la baie de Cocody en Côte d'Ivoire, le Maroc s'apprête à investir dans un nouveau projet sur le continent africain. Il s'agit du projet de valorisation et de sauvegarde du canal des Pangalanes à Madagascar, long de 700 kilomètres.

L'annonce a été faite lundi 21 novembre à l'occasion de la visite du roi Mohammed VI à Antananarivo, la capitale malgache. Ce projet fait partie des 22 conventions et accords de coopération signés par le roi et le président de la république de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina.

L'exemple de Marchica

Ce projet, qui sera réalisé dans le cadre d'un partenariat entre les deux pays, vise à préserver et valoriser les écosystèmes des sites traversés par le canal, et à réhabiliter les rives pour exploiter ses richesses écologiques, agricoles, industrielles, minières, portuaires, urbaines, culturelles et touristiques, a indiqué Said Zarrou, président du directoire de Marchica Med.

Ce dernier a ainsi pris pour exemple le projet de réhabilitation de la lagune de Marchica à Nador, considéré comme un "laboratoire" pour l'aménagement de ce genre de site. Marchica Med, projet écotouristique lancé en 2006 mais qui n'est toujours pas achevé, a d'ailleurs également inspiré le projet ivoirien de la baie de Cocody.

Une réunion avec les bailleurs de fonds

Le projet du canal des Pangalanes bénéficiera d'une période d'incubation de six mois, pendant lesquels Marchica Med mènera des études de faisabilité techniques, financières et juridiques. De son côté, la partie malgache s’engage à mettre à disposition de l'entreprise publique marocaine l’ensemble des informations et documents nécessaires à la réalisation de ces études.

Si aucun chiffre n'a été donné concernant le coût de ce vaste projet, une réunion aura lieu début décembre à Paris avec les bailleurs de fonds internationaux, a d'ores et déjà annoncé Said Zarrou.

"Partage d'expertise"

"L'annonce du projet du canal des Pangalanes, à l'instar de celui de Cocody, montre que ce partage d’expertise et d’expérience voulu par le roi est en train de s’affirmer", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar à l'agence de presse MAP à l'issue de la signature des 22 accords.

Le canal des Pangalanes, qui longe l'est de Madagascar sur 700 kilomètres pour relier Farafangana à la ville portuaire de Toamasina, est l'une des plus longues voies navigables au monde. Il est quatre fois plus long que le canal de Suez et huit fois plus long que le canal de Panama. Il est aujourd'hui essentiellement traversé par des pirogues qui transportent des marchandises entre les villages.

LIRE AUSSI: Premier investisseur étranger en Côte d'Ivoire, le Maroc concrétise son ambition africaine