Huffpost Maroc mg

Grippe aviaire au Maroc: l'ONSSA rassure

Publication: Mis à jour:
CHICKEN MOROCCO
A hen is displayed at SIAM 2009, an international agriculture fair, in Meknes April 22, 2009. REUTERS/Rafael Marchante (MOROCCO AGRICULTURE ANIMALS) | Rafael Marchante / Reuters
Imprimer

SÉCURITÉ SANITAIRE - Pas de panique. C'est, en clair, le message délivré par l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) concernant les risques de propagation de la grippe aviaire au Maroc.

Suite à la déclaration de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) d’un foyer de grippe aviaire "hautement pathogène en Algérie de sous type H7N1 et de cas de la maladie due à H5N8 dans certains pays d’Europe", l'ONSSA a pris un ensemble de mesures préventives pour éviter l’introduction de cette maladie au Maroc, indique l'office dans un communiqué.

"L’état sanitaire du cheptel avicole est normal, et la consommation des viandes de volaille, des œufs de consommation et de tout produit alimentaire à base de viande de volaille ayant subi le contrôle vétérinaire ne présente aucun risque pour la santé humaine", souligne l'ONSSA.

Des mesures préventives de lutte contre la grippe aviaire ont été prises, comme la surveillance des différents élevages d'oiseaux et de volailles dans tout le pays et surtout le long des frontières avec l'Algérie, par les services vétérinaires de l’ONSSA, ceux du secteur privé et de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (Fisa), en collaboration avec les douanes, la gendarmerie royale et les autorités locales, précise le communiqué.

Le suivi de l’état sanitaire des oiseaux migrateurs a également été renforcé, de même que l'interdiction d’entrée de tous oiseaux, produits et matériel avicole sur le territoire, ainsi que les mesures d’hygiène au niveau des élevages avicoles par les professionnels du secteur.

LIRE AUSSI: Une "hécatombe" de poulets à cause d'une grippe aviaire? La Fisa dément