Huffpost Tunisie mg

Tunisie-Vers la restauration du site archéologique romain "la maison des masques" de Sousse

Publication: Mis à jour:
SOUSSE
Triumph of Bacchus. Ancient Roman mosaic, Sousse Museum (Tunisia) | Wikimedia Commons
Imprimer

CULTURE- Un dossier complet autour d’un projet de restauration et de revalorisation du site archéologique de Sousse connu sous le nom ” la Maison des masques ”a été récemment présenté par l’Institut national du patrimoine (INP) au ministère des Affaires Culturelles.

Il s’agit d’un projet basé sur des photos en 3D pour une nouvelle évaluation du site et afin de le ramener à son état originel de l’époque romaine, à l’instar de “la Maison d’Afrique” du site archéologique romain de la ville d’El Jem (Mahdia), a annoncé Mohammed Ali Khourchafi, archéologue et chercheur à l’INP, présent dimanche sur le site qui a abrité une manifestation de promotion et de sensibilisation.

S’exprimant dans une déclaration au correspondant de TAP dans la région, il a rappelé la dernière visite à Sousse du ministre des Affaires Culturelles qui avait constaté les dégâts enregistrés par les dernières pluies dans la région et promis de fournir les fonds nécessaires pour les travaux de réparation et de valorisation du site. Les agents de l’INP ont déjà entamé les travaux de nettoyage et d’entretien des canaux d’assainissement du site inondé par les eaux de pluies, a, encore, souligné le chercheur.

Évoquant une autre appellation du site ” la Maison du poète “, il a souligné que ce nom est inspiré de l’une des mosaïques trouvées sur le site, baptisée “le Tableau du poète tragique” qui incarne un poète assis et un autre débout, tenant à leurs mains des manuscrits de poèmes qu’ils s’apprêtaient à réciter dans une pièce de théâtre. Quant à l’appellation “la Maison des masques”, il a expliqué que ce nom revient à la mosaïque représentant des masques utilisés dans le théâtre à l’époque romaine.

Il a estimé que ce site est témoin de l’architecture de la demeure de la classe dirigeante romaine du troisième siècle après JC, souvent composée d’une enceinte dans laquelle se trouve un jardin, des escaliers sur l’aile sud-est et un patio extérieur consolidé par des colonnes.

Le site archéologique de Sousse abrite bon nombre de mosaïques roumaines dont certaines comportant des masques de théâtre ont été découvertes lors des fouilles menées dans les années 60 par le spécialiste Français Louis Foucher.

Cette journée de sensibilisation à laquelle “ont été associés des enfants et des composantes de la société civile vise à enraciner la conscience autour de l’importance de préserver le patrimoine archéologique de la ville”, a déclaré Salah Ben Ahmed, président de la commission de la culture et des sports à la municipalité de Sousse et membre du conseil exécutif de l’Association de la sauvegarde de la ville de Sousse. Le but étant aussi d’élaborer ”un plan pour la protection du site du “Poète” ou “la Maison des Masques”, surtout que ce site archéologique romain est en état de détérioration due à des facteurs naturels dont les récentes pluies du mois de septembre “, a-t-il dit.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les sites tunisiens classés à l'UNESCO
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction