Huffpost Maroc mg

Cette reprise de Houcine Slaoui tournée à Marrakech et Montréal devient virale (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
REBEL MOON
Cette reprise de Houcine Slaoui tournée à Marrakech et Montréal fait le buzz (VIDÉO) | YouTube
Imprimer

MUSIQUE - Déjà plus de 50.000 vues sur Facebook en moins de trois jours. Une reprise de "Lmaricane" du chanteur marocain Houcine Slaoui, décédé en 1951, commence à faire le buzz sur le réseau social.

Le titre est signé Rebel Moon, de son vrai nom Badr Jennaoui, chanteur, compositeur et musicien marocain installé au Canada. Il s'agit du premier extrait de son premier album, qui devrait paraître au printemps prochain.

Le clip, tourné entre Marrakech et Montréal, nous balade entre les rues de la ville québécoise, avec des prises de vue aériennes époustouflantes, et l'intérieur d'un vieux cinéma marrakchi fermé depuis quarante ans.

"Houcine Slaoui est un phénomène qui n'as pas eu ce qu'il mérite. Il était en avance sur son temps", nous confie Rebel Moon, qui a ainsi voulu lui rendre hommage.

Le titre "Lmaricane" ("L'Américain" en darija) n'a pas été choisi au hasard par le chanteur. "C'est une chanson qui raconte l'arrivée des Américains au Maroc pendant la seconde guerre mondiale, et comment les gens ont commencé à s'américaniser", explique-t-il.

"Moi, j'ai fait le contraire. J'ai déménagé en Amérique du nord et j'essaie de faire connaître la culture marocaine ici", poursuit l'artiste, né dans un quartier populaire de la médina de Marrakech.

Dans les prochains mois, Rebel Moon, qui a produit et co-réalisé cette vidéo avec le réalisateur Hicham El Alj, sortira d'autres clips pour faire la promotion de son futur album.

Arrivé en 2010 au Canada, Rebel Moon s'est fait remarquer par un musicien canadien avec qui il a fondé un groupe. Après avoir donné plusieurs concerts dans des bars et petites salles de Montréal, le chanteur a fait la première partie de Oum en 2014 et participé à plusieurs festivals.

Badr, qui chante en darija, français et anglais, s'est ensuite lancé dans la composition d'un premier album, "Ayam" ("les jours" en arabe), jeu de mots sonore qui signifie "je suis" en anglais.

LIRE AUSSI: Rebel Moon, un vagabondage musical de Marrakech à Montréal (PORTRAIT)