Huffpost Maroc mg

Deux Marocains membres de Daech arrêtés en Espagne

Publication: Mis à jour:
SPAIN ISLAMIC STATE
A civil guard keeps watch while restricting public access on a bridge which leads to the cruise ship docks of Barcelona port, where cruise ship MSC Splendida has docked after leaving Tunis March 20, 2015. Tunisia said it would deploy the army to major cities and arrested nine people on Thursday after 20 foreign tourists, of which 12 were passengers of MSC Splendida, were shot dead in an attack on a museum which Islamic State militants called "the first drop of the rain". REUTERS/Albert Gea | Albert Gea/Reuters
Imprimer

TERRORISME - La police nationale espagnole a arrêté, samedi 19 novembre à Madrid et à Roda de Ter (Barcelone), deux membres présumés de l’organisation terroriste Daech, indique le ministère espagnol de l’Intérieur.

Il s’agit de deux Marocains résidant en Espagne qui étaient "pleinement intégrés dans la structure de Daech, à travers une adhésion volontaire et affichée sur les réseaux sociaux", précise la même source, ajoutant que les deux individus agissaient "comme deux cellules terroristes individuelles prédisposées à commettre des actes terroristes en Espagne".

Le ministère espagnol fait savoir, dans un communiqué, que les deux personnes arrêtées faisaient partie de l’appareil propagandiste et de recrutement en faveur de Daech, expliquant qu’elles exécutaient une intense activité de propagande, d’endoctrinement et d’apologie du terrorisme, l’objectif final étant d’inciter à commettre des actes terroristes.

La dynamique opérationnelle des deux mis en cause "était dirigée et contrôlée à distance par l’organisation terroriste", poursuit le communiqué, ajoutant que les contenus qu’ils diffusaient sur Internet avaient deux objectifs. Le premier était le recrutement "de jeunes musulmans pour former une armée de partisans clandestine dont les membres seraient totalement intégrés culturellement dans les sociétés des pays d’accueil" et le second était de faire l’éloge des "victoires militaires et réalisations de Daech".

Le ministère espagnol de l’Intérieur fait observer que le processus de radicalisation des deux ressortissants marocains a été rapide, favorisé par leur "isolement total", ajoutant que leurs contacts avec le monde extérieur se faisaient uniquement à travers les réseaux sociaux.

Ils avaient atteint un tel degré de radicalisation qu’ils se présentaient comme des "martyres de Daech totalement prêts à agir à n’importe quel moment, lieu ou situation".

Avec ces deux nouvelles arrestations, le nombre total de personnes appréhendées pour terrorisme en Espagne depuis 2015 s’élève à 163, indique le ministère.

LIRE AUSSI: