Huffpost Algeria mg

Le CPA accorde des crédits permettant l'achat d'un véhicule Hyundai fabriqué en Algérie

Publication: Mis à jour:
TAHKOUT_MANUFACTURING_COMPANY_HYUNDAI_526441720
Archives
Imprimer

Après avoir signé une convention similaire avec la Banque Nationale d'Algérie (BNA), Tahkout manufacturing company a signé ce jeudi avec le Crédit populaire d'Algérie (CPA) un autre accord de financement bancaire dans le cadre du crédit à la consommation accordé aux particuliers pour l'acquisition des véhicules de marque Hyundai fabriqués localement par TMC.

En vertu de cet accord, le CPA va accorder des crédits qui peuvent atteindre jusqu'à 90% du prix du véhicule Hyundai fabriqué par cette société privée algérienne dans la limite de trois (3) millions de dinars, a indiqué M. Boudieb lors de
la cérémonie de signature.

Un taux d'intérêt de 8% (hors taxe) sera appliqué sur le montant du crédit avec des délais de remboursement variant entre 12 mois (un an) et 60 mois (5 ans) en fonction de la capacité de remboursement de l'emprunteur et dans une limite d'âge de 70 ans, a-t-il précisé.

"Ce crédit est destiné à tous les particuliers qui ont une année de travail y compris les contractuels", a expliqué le même responsable.

Le crédit va financer les huit (8) modèles de véhicules de Hyundai assemblés par TMC en Algérie et commercialisés par le réseau du concessionnaire CIMA motors (filiale du groupe Tahkout). Il s'agit des modèles i10, i20, i30,i40, Accent RB, Tucson, Cretta et Santa Fee, qui seront commercialisés d'ici à 15 jours, selon TMC. La convention a été signée par le P-dg du CPA, Omar Boudieb, et celui de TMC, Mahieddine Tahkout.

Soulignant que le CPA avait déjà introduit le crédit à la consommation pour aider les ménages à équiper leurs domiciles (électoménagers....), M. Boudieb a aussi rappelé que ce type de crédit entrait dans le cadre de la promotion
de la production nationale visée par les pouvoirs publics.

L'usine d'assemblage et de montage de véhicules de marque Hyundai à Tiaret avait été inaugurée en octobre dernier avec une capacité de production de 60.000 unités pour la première année d'activité. Cette capacité devrait passer à 100.000 unités à partir de la deuxième année.

Par ailleurs, M. Tahkout a fait savoir qu'il envisageait la mise en place d'une deuxième usine de montage et d'assemblage de véhicules d'une autre marque qu'il s'est gardé de dévoiler.

La BNA a également signé la semaine dernière avec TMC une convention de financement bancaire similaire en vertu de laquelle cette banque publique va accorder des crédits qui peuvent atteindre jusqu'à 70% du prix du véhicule Hyundai fabriqué par cette société privée algérienne, avec un taux d'intérêt de 8,5% et une durée maximale de remboursement de cinq (5) ans.

LIRE AUSSI: Des taux d'intérêts de 8,5% pour le crédit permettant l'achat d'un véhicule Hyundai fabriqué en Algérie

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.