Huffpost Tunisie mg

Réactions aux premières auditions publiques sur les violations du passé: La toile entre fierté et interrogations

Publication: Mis à jour:
TRUTH AND DIGNITY TUNISIA
FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

La Tunisie a connu hier soir les premières auditions publiques des violations des droits de l'Homme connues pendant la période 1955 et 2013. Pendant près de 4 heures, des victimes et familles de victimes ont témoigné des exactions commises durant cette période.

Jugé "historique" par une majorité, ce moment a aussi été tancé par certains internautes: Peur de représailles, absence des présidents de la République et de l'Assemblée des représentants du peuple et du chef du gouvernement, et absence d'unanimité sur Sihem Ben Sedrine ont été pointées du doigt.

Le HuffPost Tunisie vous propose de revenir sur les réactions de la toile tunisienne à cette première séance d'auditions publiques.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.